VOTEZ POUR NOUS.


www. top site top 50
www. top site perfect
www. top site best rpg
www. top site dreaming
www. top site obsession

La boîte à secrets

Les ragots de Lakeview ◗ voir le sujet

De ANONYMOUS
Je me demande souvent la logique de suivent les gens. Ils le savent pourtant qu'il est dangereux ce W alors pourquoi le provoquer avec leur réunion ?! C'est ma voisine qui m'en a parlé, elle a prévu d'y aller... Je pense vraiment que c'est une mauvaise idée. W risque de venir y faire un tour, c'est sûr !
De ANONYMOUS
A ce qu'on dit par chez moi, le jeune Foster aurait plusieurs petites amies. J'sais pas si c'est vrai mais c'est moche pour ces filles. Malgré tout, bien joué mon gars !
De JANE J. WELLINGTON
La petite nouvelle, Rebecca Hobbs, c'est un foutu spectacle à elle seule, bordel qu'elle me fait rire.
De MAXIMUS GOOD
D'abord il gifle les gamines, maintenant il hurle tout seul. Pas qu'entendre Tyee le sauvage brailler me dérange, mais ces espèces de grognements en russe, en finnois, je ne sais pas, ça commence à me les briser. S'il a le mal du pays qu'il rentre chez lui, ça fichera la paix à tout un quartier.
De TYEE H. L. DAENDELS
Ce que... C'est absurde ! Lizbeth est une amie, rien de plus, et je... Je voulais la voir. La nuit, en pleine rue. Il n'y a pas besoin d'un lieu pour trouver les gens à qui l'on tient.
De JOSH WILLIAMS
Si vous saviez tout ce que Anton entend et voit chez les Spencer. Le petit Chatwood il s'entend trop bien avec le nouveau locataire, ça l'air et il a vu des trucs dégueulasse, mais il a pas voulu m'en dire plus. Et c'est sans parler des engueulades entre la fille Spencer et ce sournois de Chatwood. Anton a du les séparer, mais il m'a dit qu'elle a une solide droite la fille de l’éleveur.
De MEREDITH LANDER
Si vous voulez mon avis, ils n'auraient pas du expédier la petite Chatwood chez les Spencer. Ils ont plus de 70 ans, c'est pas possible de laisser une telle furie chez de si braves gens. Rose voit tous les jours comment ils se font rabrouer par le fille.
De JOYCE RIPPER
Vous savez, celle qui se balade en limousine ? Ben je l'ai vu main dans la main avec le p'tit Chatwood. C'est quand même horrible, c'est la femme de l'autre Chatwood.
De HEATHER SPENCER
Quoi ? Comment ça je suis sexy en dessous érotique ? Non, j'ai rien fait de sexuel à Lizbeth... à part en parler...
De LINUS CHATWOOD
Quoi ? Lady en dessous affriolant ?

intrigue n°3



 
Rejoignez notre page facebook ♥️♥️

 

 Alerte à la bombe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 13/01/2013
☇ MENSONGES : 423



MessageSujet: Alerte à la bombe ! Mar 23 Juil 2013 - 12:49

Alerte à la bombe !


Au département de police, le matin très tôt, on ne s'attend pas à recevoir un fax menaçant les équipes de l'anti-gang. Dans le milieu, tout est pris au sérieux. Les issus deviennent un passage de douane et chacun est examiné. Les sacs sont ouverts, les chiens sont de sortie. Les flics quadrillent le bâtiment et les civiles sont rassemblés dans un coin. Mais n'a-t-on oublié personne ? Que sont ces gens dans le secteur des vols et de la criminelle ? Pourquoi ils ne semblent pas affolés ? On ne leur a rien dit. Ils continuent leur petite vie et policiers comme civiles à l'intérieur ignorent la menace. Tout est bouclé et on suspecte une bombe dans les escaliers. Ils sont coincés pour le moment. Ils sont calmes mais que se passerait-il si l'un d'eux repérait le déploiement de démineurs à l'extérieur et le silence des autres services ? Et si la panique submergeait la criminelle ?

PARTICIPANTS :
- Peter L. Walker
- V. Juliet C. Stark
- Jane J. Hansley
- Robert E. Parker
- Eleanor C. Kingsley
- Aidan Bennett

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Mar 23 Juil 2013 - 16:09



Alerte à la bombe !


Après avoir pris son nouveau bureau, et ses nouvelles fonctions à Lakeview, Aidan avait demandé des congés. Il en avait pas mal à prendre. Il lui fallait prendre un peu de temps pour décuver. Il avait arrêté de boire, et ça promettait quelques moments de sevrage particulièrement délicats. Il valait mieux qu'il retarde, du coup, la visite médicale obligatoire, et les diverses séances de découverte de ses collègues. Il préférait ne soulever aucun doute. Il avait une chance de nettoyer son ardoise, de partir pour un nouveau départ.

Du coup, il ne rentrait qu'aujourd'hui au commissariat ; et il avait déjà pris du retard. Il avait été obligé de faire un saut dans une pharmacie distante pour se ravitailler en médicaments. S'il voulait éloigner tout doute, c'était bien parti ! Mais il semblait que ses collègues avaient d'autres chats à fouetter, pour le moment. En arrivant, Aidan constata tout de suite l'attroupement d'urgence autour du bâtiment. Les civils étaient tenus à l'écart, les secours étaient prêts à agir ; il y avait le service de déminage et la brigade canine. L'inspecteur remarqua aussi immédiatement que les trottoirs étaient assez clairsemés niveau uniformes. Il y avait un problème ; un sérieux problème. Il pensa d'abord à une prise d'otages massive dans le commissariat. On avait déjà imaginé le scénario : un malade piloterait à distance le réseau de surveillance piraté, et menacerait de faire exploser ses bombes s'il n'était pas satisfait, avec tous les occupants du bâtiment à l'intérieur. C'était une situation critique.

Bien qu'il apprit, en se précipitant vers le cordon, qu'aucune revendication n'avait été donnée, et qu'aucun malade ne semblait vouloir jouer avec la police, ce qui aurait dû le soulager, Aidan apprit aussi qu'on avait oublié de prévenir une partie du personnel ; dont la criminelle, dans laquelle travaillait Pete ! C'était un ancien camarade de feu sa fiancée, Shannon, lorsqu'ils étaient tous les deux dans l'armée, et les deux hommes avaient fini par pactiser. Le lieutenant lui rappelait souvent Shannon, mais il ne pouvait guère s'imaginer laissant derrière lui ce vieux sacripant. La situation était, effectivement, critique. Il chercha immédiatement à entrer, obligeant le service de déminage et plusieurs collègues à le maîtriser, et à le convaincre de remettre sa tentative de sauvetage héroïque à plus tard. Ils avaient raison. Il avait assez merdé. S'il faisait exploser cette bombe en voulant sauver ses collègues, tout le monde allait mourir, une fois de plus, par sa faute. Bien que l'idée de finir dans un feu d'artifice pouvait paraître séduisante à l'alcoolique en rémission, il dut se résoudre à s'asseoir et à attendre, rongeant son os.



LIARS soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif


Dernière édition par Aidan Bennett le Mer 24 Juil 2013 - 9:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Mer 24 Juil 2013 - 9:45


mini-intrigue
Alerte à la bombe !



Police Department

« Excusez-moi... »
Pour la quatrième fois en moins d'un quart d'heure, Juliet tentait de se faire entendre auprès d'un policier ou de quelqu'un qui pourrait l'aiguiller. Malheureusement pour elle, la jeune femme était de ceux qui ne savaient pas s'imposer et ne recevait, pour toute réponse à son interpellation, un regard en biais, vite reporté sur quelqu'un d'autre. La question qui se posait était simple, l'ignorait-on volontairement ou ne remarquait-on pas sa présence ? C'était souvent cette dernière supposition qui s'avérait exacte. Trop discrète dans la vie de tous les jours, trop timide pour s'imposer, la blonde se retrouvait sur le banc de touche. Le seul moment où sa personnalité semblait changer du tout au tout était lors d'une de ses émissions ou lorsqu'elle devait diriger une équipe de tournage. Elle était donc capable de se faire entendre. C'était juste qu'elle n'aimait pas se faire remarquer en dehors des plateaux. Vivons heureux, vivons cachés. Pratique très souvent mise en œuvre par Ginny.

Si elle piétinait aujourd'hui devant les bureaux de la criminelle, c'était pour y parler de ce qu'un homme fortuné lui avait avoué entre deux verres. Journaliste et avide de ragot certes, mais honnête et soucieuse avant tout. C'était peut-être un mensonge, l'homme s'était peut-être tout simplement vanté de quelque chose d'inexistant en espérant faire le buzz mais, le doute étant de mise, mieux valait déposer l'information auprès des services compétents. Elle attendait donc, patiente jusqu'au bout, résignée à rester dans ce coin de la pièce une temps indéfinissablement long. Chaque policier semblait occupé ou bavardait gaiement autour de la cafetière. Belle image de la police. Soufflant pour la première fois depuis son arrivée sur place, Juliet décida de sortir prendre l'air et de revenir plus tard. La chaleur de la pièce devenait étouffante et intérieurement, sa patience s’effritait à la vue des policiers tranquillement occupé à sympathiser.

Ses pas résonnaient dans le couloir. L'ascenseur ne fonctionnait plus et elle avait été obligée de rejoindre l'autre extrémité du couloir pour trouver un escalier. Le calme qui régnait dans cette partie du bâtiment était presque anormale. Peu rassurant. Juliet se surprit à imaginer des scénarios terribles et leva les yeux au ciel en pensant à une invasion de zombies. Décidément, passer la soirée devant la télé, face à une série B légèrement irréaliste ne lui réussissait pas. Souriant de sa bêtise, elle continua sa marche avant d'arriver à l'escalier. Un simple regard à une fenêtre, elle commença à descendre avant de réaliser ce qu'elle venait de voir brièvement. Revenant sur ses pas, la jeune femme observa plus attentivement et comprit que quelque chose n'allait vraiment pas. Un cordon de sécurité, une équipe d'hommes en noir qui n'avaient rien des policiers habituels, des citoyens attroupés derrière tout cela. Même une caméra d'une chaîne concurrente à la sienne. Juliet revint vers la criminelle, trottinant presque. Elle accosta, avec bien plus de volonté que précédemment, une jeune femme qui lui était inconnu -Jane- .

« Excusez-moi. Est-ce que c'est normal qu'il n'ait plus personne dans le bâtiment et ... tout ce monde dehors ? »




Dernière édition par V. Juliet C. Stark le Mer 24 Juil 2013 - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

membres

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 29
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 05/01/1989
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 18/07/2013
☇ MENSONGES : 144
☇ JEU A LA : 1ere
☇ AVATAR : Gerard Butler




MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Mer 24 Juil 2013 - 12:13



mini-intrigue ☇ Alerte à la bombe !

Je ne sais vraiment pas pourquoi j'ai accepté de venir contrôler leurs vieilles voitures de police aujourd'hui. Ca doit vraiment être pas de chance ! Ou alors on en a fait exprès, histoire que je sois pris dans le flot de panique qui est apparu un peu plus tôt. Je vois les policiers et les démineurs discuter activement pendant que j'essaye de rebrousser chemin, pas de chance, deuxième fois de la journée, l'un d'eux m'interpelle. Ils me connaissent tous ici. Pourquoi moi ? Il doit bien y avoir d'autres imbéciles à questionner mais pas moi ! J'ai un garage à faire tourner et de l'argent à gagner, des clients m'attendent ! Avec ma tête des mauvais jours, je me dirige vers celui qui m'a appelé et le laisse poser ses questions. Ce que j'ai vu ? Bon sang, il se fout de ma gueule ! C'est lui le flic. Il était là avant moi en plus. Mais non, il faut que j'y réponde, ça m'évitera les ennuis. Je lui dis que je n'ai rien vu. Que j'ai juste remarqué que tout le monde s'activait dans tous les sens au moment où j'arrivais et qu'en dehors de ça, il n'y avait personne de suspect. Je lui demande ce qu'il se passe. Il ne peut pas m'en parler. Foutaise ! Il n'a juste pas envie de m'avoir sur le dos. C'est pas que je sois curieux de nature, le plus souvent, je préfère sourire dans mon coin et surtout qu'on ne vienne pas me déranger mais j'ai bien envie de savoir ce qui inquiète tant tout Lakeview.

J'ai cru voir un forcené (Aidan) tenter l'entrée dans le bâtiment avant d'être repoussé. Il semble avoir une volonté de fer à entrer. Ma conclusion est vite faite. Soit il connaît quelqu'un à l'intérieur qui risque réellement quelque chose soit c'est un suicidaire. Un peu les deux peut-être. Lui saura peut-être me dire ce qui ne va pas. Je lui souris gentiment avant de prendre la parole. Il ne m'a rien fait, pas la peine que je garde ma mauvaise humeur visible :

- Salut. Excusez-moi, vous savez ce qui se passe ?

made by ℬlue ℐⅴy


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Jeu 25 Juil 2013 - 9:04



Mini-Intrigue de groupe



Alerte à la bombe !

Eleanor sortait d'un café où elle y avait passé une bonne partie de la matinée. Elle avait besoin de se détendre avant les examens de l'université. Le centre-ville de Lakeview lui était agréable et lui rappelait ses vacances. Enfin, elle sortit du café, le sourire aux lèvres ; elle était calme, malgré le fait qu'elle comptait porter plainte contre X. Voilà pourquoi elle venait de quitter le café face au commissariat de police. La veille, elle avait découvert qu'on avait brûlé certains de ses arbres en plus d'avoir forcé la porte de sa grange – là où ses chevaux résident. Autant vous dire que la jeune femme n'était plus rassurée (quelqu'un lui en voulait-il ?!), à Lakeview, mais elle avait confiance en la police. Voilà pourquoi elle était si détendue.

Elle n'avait pas vu qu'un attroupement s'était formé au niveau du commissariat, trop occupée par ses bouquins de droits. Trop studieuse pour remarquer qu'elle était témoin de quelque chose ! Qu'est-ce qui pouvait bien se produire à Lakeview, cette fois ? En tout cas, elle était dans le bon secteur, pour une fois. Elle arriva à hauteur du commissariat, et bien qu'elle ne put deviner ce qui se passait exactement, elle sut de suite que c'était quelque chose d'assez grave et d'assez important car l'endroit était surveillé comme s'il s'agissait d'une scène de crime. Il y avait pas mal de policiers, à l'extérieur. Eleanor se mit à accélérer le pas. Pour une fois qu'il se passait quelque chose et qu'elle était témoin ! Bizarrement, elle avait un petit soupçon d'excitation dans la poitrine mais elle ne souriait plus. Après tout, c'était peut-être dangereux, et puis, sourire dans ces circonstances pourraient lui valoir d'être considérée comme suspecte. Elle prit son air grave et sérieux ; l’inquiétude naturelle se voyait à la forme qu'avait prit ses sourcils. Personne ne l'avait interpellé et elle arriva assez vite à hauteur de deux hommes – Robert et Aidan. Elle ne leur dit rien – se contenta de sourire à celui qui avait demandé ce qui se passait, et regarda, sourcils froncés, celui qui était censé répondre. Eleanor avait toujours eu beaucoup de classe lorsqu'il s'agissait de rejoindre des conversations auxquelles elle n'était pas invitée.  



Dernière édition par Eleanor C. Kingsley le Ven 26 Juil 2013 - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Jeu 25 Juil 2013 - 18:44

Reprendre le travail faisait partie des priorités de la jeune lieutenante Hansley depuis qu’elle avait vécu la tragique mort de sa compagne Leslee S. Madison. La pauvre rouquine se battait contre un cancer depuis juillet dernier – où la découverte se fit lors de la fête du 4 Juillet sur un paquebot qui avait terminé en tragédie – depuis ce moment, Jane n’était plus la même, elle aimait tellement Leslee, à croire qu’elle ne pouvait pas reprendre une vie normale maintenant qu’elle avait quitté ce monde. Jane n’avait guère eue la chance de la connaître plus qu’une année. Elle l’aimait tellement et son départ lui donnait la sensation d’avoir un vide incroyable à l’intérieur. On lui avait refusé l’accès au commissariat depuis mars dernier, Hansley ne pouvait plus penser à autre chose. Maintenant de retour, elle comptait se concentrer uniquement sur le travail, ce qui lui donnerait un bien fou. Par chance, Al, son frère, l’avait beaucoup aidé comme ses amis dans cette reprise en main. Aujourd’hui, Hansley se retrouvait dans le commissariat à la tête du service de la criminelle ; par contre, au moment présent, elle n’avait aucune idée de ce qui se tramait dans le secteur. JJ se leva de son bureau pour aller jusqu’au département des archives pour récupérer un dossier, mais il n’y avait plus personne là-bas. Elle hurla une bonne dizaine de fois le nom de Odette ; la responsable, mais rien. Elle fronça les sourcils et retourna à son secteur pour passer un coup de téléphone, mais une femme l’interpella dans le couloir. Hansley se retourna, envisagea un sourire, mais la question de l’inconnu la surprit. « Hum… mais de quoi vous parlez merde ? » Elle regarda à droite et à gauche. « … vous dites qu’il y a beaucoup de gens à l’extérieur ? … c’est curieusement calme dans le bâtiment vous avez raison… » Avoua-t-elle intriguée par la chose.
Revenir en haut Aller en bas

membres

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 13/01/2013
☇ MENSONGES : 148



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Ven 26 Juil 2013 - 10:15



    Nouveau message
    Expéditeur: Unknown
    Destinataire: Aidan Bennett
    Message reçu, aujourd'hui.

    ____________________________

    Je sais où trouver Shannon. Tu aimerais connaître mes sources n'est-ce pas ? Pour un indice, je te demande de rentrer dans ce bâtiment, de manière discrète, de manière forte, je m'en moque. Tu y rentres. Et veilles à rester avec cette jolie garce blonde, quoi qu'il en coûte, sinon, adieu l'indice !
    -W


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Ven 26 Juil 2013 - 13:37


mini-intrigue
Alerte à la bombe !



Police Department

La première réaction de Juliet avait bien sûr été de revenir sur ses pas et de demander plus amples explications à un policier quant à ce qu'il se passait. Ce n'était peut-être rien, après tout, elle était plutôt prompte à imaginer toute sorte de catastrophe, c'était dans son caractère, mais vraiment, ce n'était pas normal que les locaux soient vidés ainsi. Sans compter que les autres inspecteurs et agents ne semblaient pas plus perturbés que cela, signe évident qu'ils n'étaient pas au courant. Ne voulant pas paniquer, elle s'imagina que c'était là un exercice, que seule une partie du bâtiment avait du être évacuée. Elle imagina qu'il s'agissait d'une erreur … Elle tenta de se rassurer mais ne trouva pas meilleur moyen d'être entièrement rassurer qu'en accostant un flic, une flic. La peur faisant, l'énergie déployait dans cet appel paraissait plus puissant que ses précédentes tentatives. La jeune femme décida de conserver cette force que lui conférait tout à coup la peur.

Le lieutenant qu'elle prit à partie eut une drôle de manière de lui répondre mais elle ne s'en formalisa pas. Sans doute l'avait-elle interrompu dans une tâche importante. Aussitôt, Juliet redevint cette femme timide et gênée qui ne souhaitait pas déranger. Elle fit la moue en notant que la brune face à elle n'avait pas repéré le manque d'effectif. C'est que ce n'était pas prévu au programme … C'est que même une personne dans le système, un policier, ne savait rien de ce rebondissement.

« Désolée ... » Attitude d'une gamine prise en faute, elle baissa les yeux avant de poursuivre. « Je ne m'y connais pas trop mais je dirais qu'il y a une équipe spéciale dehors. Ils n'ont rien des flics habituels. J'aurai pu les prendre pour le SWAT s'il n'y avait rien d'écrit sur leur gilet noir ... »



Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Sam 27 Juil 2013 - 9:12

Ben, on n'attend pas Pete ?



Alerte à la bombe !


Aidan se retrouvé coincé à l'extérieur. Il comprenait le danger que représentait le fait d'entrer maintenant. Mais enfin, cela n'avait pas l'air d'une alerte particulièrement critique. Il n'y avait pas eu d'appel de revendication, de consignes, juste une alerte anonyme. L'idée d'Aidan, c'était qu'il n'y avait qu'une charge explosive simple, télécommandée, ou à retardement. Dans tous les cas, que le poseur soit là pour profiter du spectacle, ou bien plus loin, le temps était compté. Il pouvait céder à son envie irrépressible de faire exploser la bombe à tout moment. A l'intérieur se trouvaient Pete et tous ses collègues de la criminelle. Personne ne les avait prévenu, c'était la chose la plus ridicule, la plus insensée qu'il ait jamais vu.

Une volonté farouche d'évacuer ses collègues naissait en lui. Il avait entendu raison il y a cinq minutes, mais il ne supportait simplement pas d'être là, à attendre que tout explose. C'était peut-être le manque. Il avait eu des idées pires, il n'empêchait que ça avait tout d'une idée terriblement mauvaise. Il lui fallait impérativement la suivre, pourtant. Mais il avait du mal à se décider, et des gens étaient venus l'interpeller. Parmi eux, un type qui semblait en avoir assez de rester ici à ne rien faire, lui aussi - Robert -. Il devait être passé tôt au commissariat, et le voilà coincé là, comme suspect. C'était dommage pour lui. Une blonde s'était approchée, aussi, et elle semblait suivre leur conversation de près - Eleanor -. Aidan lança un regard circonspect à chacun, avant de répondre en haussant les épaules de dépit.

▬ Je ne sais pas exactement. On me laisse dans le flou, moi aussi. Ce que je sais, c'est que la moité des officiers est encore à l'intérieur, et que si la menace est réelle, ça va être un massacre.

Il n'était pas supposé dire tout ça à des civils, mais voilà, il leur devait la vérité, car il espérait y trouver la volonté d'accomplir son envie de se lancer au secours de ses amis.

Son téléphone vibra, et il s'excusa auprès des deux personnes avant de consulter son SMS.

-W a écrit:



    Nouveau message
    Expéditeur: Unknown
    Destinataire: Aidan Bennett
    Message reçu, aujourd'hui.

    ____________________________

    Je sais où trouver Shannon. Tu aimerais connaître mes sources n'est-ce pas ? Pour un indice, je te demande de rentrer dans ce bâtiment, de manière discrète, de manière forte, je m'en moque. Tu y rentres. Et veilles à rester avec cette jolie garce blonde, quoi qu'il en coûte, sinon, adieu l'indice !
    -W



Lorsqu'il eut fini de le lire, il tressaillit imperceptiblement. Le message le tourmentait, brutalement. Il fit son possible pour se concentrer, mais son trouble était visible. Il semblait soudain choqué, perturbé par une nouvelle terrible. Il referma immédiatement le message. L'expéditeur était inconnu. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il voulait qu'il entre ; avec la blonde qui se tenait près de lui. Qui pouvait bien en vouloir suffisamment à cette jeune femme pour vouloir exposer sa vie à un terrible danger ? Il n'en savait rien, mais la promesse ne pouvait être ignorée. Shannon serait donc en vie ? Il l'avait toujours su. Il ne savait pas qui était cette personne qui cherchait à l'aider, mais elle réclamait un service en retour, et il s'avérait que le destin avait mis toutes les cartes dans ses mains : la jeune femme, et la motivation d'entrer. Se pinçant les lèvres, il choisit qu'il devait mentir pour mener sa mission à bien. Comme il ne se voyait pas exclure ostensiblement l'homme de cette opération, il devait les mettre tous les deux en danger, avec lui.

▬ Bon, j'ai des nouvelles. C'est pas joli. Mes collègues courent vraiment un grave danger. Je dois aller les aider à évacuer. Je connais un chemin. Écoutez, je n'ai pas le droit de vous en demander tant, mais il faudrait que vous m'aidiez. A plusieurs, nous pourrons prévenir les policiers coincés à l'intérieur plus rapidement. Le temps leur est compté, et je vous demande très humblement de m'aider à les sauver.

Il ne pouvait pas faire grand chose de plus. Ça passe ou ça casse, comme on dit. Tandis qu'il finissait de parler, il tapa un autre SMS pour Peter.

Aidan Bennett a écrit:


AIDAN



/!\



Vous devez sortir dans le calme. Bombe au commissariat. Je vous rejoins.

perfect.



LIARS soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Sam 27 Juil 2013 - 15:32


Police Department ◈ AIDAN, JANE, JULIET, ELEANOR, ROBERT & PETER
Alerte à la bombe !
Tous aux abris !

©️ by lizzou

U
ne journée comme tant d'autres au département de police. Assis sur la même chaise tournant qu'habituellement, je m'accordais un moment de repos à regarder mes collègues évoluer dans le même univers que celui des criminels. Un boulot à plein temps. J'attendais encore Connor. Aucune affaire en cours mais mon camarade de bureau et de boulot ne devait pas tarder à arriver, beignets en main. J'en salivais d'avance. Il était vrai que j'étais ici depuis la veille et n'avait eu pour tout repas qu'un café froid et un bonbon à la menthe qu'un autre collègue avait distribué. Autant dire que mon ventre criait et hurlait à Connor de se dépêcher. Mais, le connaissant, je devrais sans doute attendre quelques temps encore. Je ne m'en formalisais plus. J'étais habitué au bon vivant de mon partenaire et trouvait même cela bien qu'il trouve encore du temps pour profiter de la vie, profiter des femmes. De mon côté, j'étais plus réservé. Bien sûr, je ne me privais jamais et il arrivait qu'un concours soit lancé entre Malone et moi mais peu à peu, c'était comme si je prenais moins de bon temps, moins de plaisir à voguer à droite et à gauche. J'avais envie de me stabiliser de trouver un point fixe. Mon esprit me criait tout de suite un nom quand je pensais à ça mais je l'ignorais toujours. Je n'étais pas prêt, elle non plus.

En pleine introspection passagère, c'est la voix douce et familière de Jane, plus couramment nommée JJ au sein de la criminelle, qui me ramena à l'instant présent. Jane semblait choquée, peut-être un peu inquiète bien que ce soit plus le dérangement occasionné par la jeune femme blonde à côté d'elle qui soit la cause de son exclamation tonitruante. Je me relevais alors en allant à leur rencontre. Je souriais gentiment et saluais vaguement Jane du menton avant de tendre la main vers l'inconnue. « Madame. »  Puis je regardais JJ avec un petit regard moqueur, que se passait-il cette fois ! J'avais pris pour décision de ne pas me montrer différent de d'habitude avec la flic. Certes elle avait vécu un drame mais elle avait toujours le droit au même traitement. Oui, je veillais tout de même à ce que je pouvais dire ou faire, surtout à ses réactions mais le meilleur moyen de ne pas provoquer une situation gênante était encore d'agir normalement, sans exagération dans un sens comme dans l'autre. Je la regardais donc en demandant simplement : « Qu'est-ce qu'il se passe ? »  Au même moment, presque. J'entendis le vibreur de mon portable émettre depuis mon bureau. Sûr que c'était Connor, qui s'excusait de son retard, je regagnais mon bureau doucement. « Excusez-moi. »  Deux petits mots à l'encontre des deux femmes que j'abandonnais, à peine trouvées et je me retrouvais devant le bureau. Je me jetais nonchalamment dans le siège et portais le mobile à mon regard.

De : Aidan
Message : Vous devez sortir dans le calme. Bombe au commissariat. Je vous rejoins.

Je crois bien que mon visage exprima toute la stupeur de l'instant et afficha un instant d'incompréhension. Gardant mon calme, je tentais de retourner vers JJ comme si de rien n'était. Je lui tapotais sur l'épaule comme lorsque j'avais un papier important ou une affaire à lui montrer pour m'enquérir de son avis et lui montrais le message. Je tentais un plat sourire à la jeune femme à côté de Jane est regardais autour de moi. Il allait falloir évacuer. Je ne doutais pas un seul instant du sérieux de la situation. Aidan n'était pas du genre à plaisanter avec ça et même Connor qui aimait par dessus tout les blagues, n'en aurait jamais fait une sur le sujet. Le regard inquiet, je regardais JJ, attendant sa réaction.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Sam 27 Juil 2013 - 19:27



Mini-Intrigue de groupe



Alerte à la bombe !

Eleanor avait le regard rivé sur le policier. Elle avait hâte d'entendre sa réponse. Mais elle avait tout de même ce soupçon de peur en elle qui se mêlait au sentiment d'excitation qu'elle dissimulait. Elle ressentait ce sentiment de peur car c'était rare qu'elle se retrouve au sein d'une situation qui n'était pas planifiée et pas totalement gérée. Tout, absolument tout dans la vie de Eleanor, avait été orchestré méticuleusement. Tout avait été prévu. Tout ou presque, mais quand l'imprévu était là, il y avait toujours quelqu'un pour tout gérer à sa place. Autant dire que l'inconnu, elle n'avait jamais vraiment connu. Alors pour la première fois de sa vie, elle se délectait d'être mêlée à quelque chose que ni son père ni sa nourrice n'avait prévu et ne pouvait gérer. Mais comme toutes les premières fois, il y avait de l’appréhension. Voilà d'où provenait la peur de la jeune femme. Enfin, la réponse tant attendue se fit entendre. Eleanor dévisagea l'homme, avant de répéter, sourcils froncés : « Un massacre … La moitié des officiers est encore à l'intérieur ... » Soudainement, elle haussa les sourcils, l'air surprise. Elle jeta un regard vers l'autre homme, avant de déclarer assez durement : « Mais qu'est-ce que vous fichez ici si la moitié de vos collègues sont à l'intérieur ? » Bonjour l'organisation. Eleanor fit la moue. Mais le policier ne put pas réellement répondre à la question de la jeune femme car son téléphone sonna et, naturellement, il s'éclipsa sans oublier des excuses courtoises à l’égard de l'homme et de la jeune femme.

La blondinette croisa les bras, regarda autour d'elle, et reposa son regard sur l'inconnu numéro 2 – Robert. Elle ne savait pas quoi dire. La situation était, comment dire … inhabituelle. Avec un sourire timide, elle décroisa ses bras pour montrer avec un geste de bras la non-organisation du quartier. Elle accompagna son geste d'une petite réplique pour l'homme qui était à ses côtés. « C'est vraiment impressionnant, vous trouvez-pas ? » Pas très philosophique. Elle fit un sourire timide et croisa de nouveau ses bras. Et elle attendit. Puis le policier revint près d'eux. Il avait eu des nouvelles, c'était déjà pas mal, à vrai dire. Elle l'écouta très attentivement, le regarda avec un réel intérêt. Elle mit pas mal de temps avant de lui répondre en haussant les épaules : « Oui, bien sûr, si je peux me rendre utile ... » elle regarda l'autre homme avec un froncement de sourcils et se corrigea : « enfin si l'on peut se rendre utile, oui. Oui, bien sûr. » C'était évident pour Eleanor, elle pouvait se rendre utile et après tout, c'était important d'être utile à quelqu'un. Elle remit son sac sur son épaule et replaça une de ses mèches derrière son oreille. Le policier n'avait pas l'air d'être quelqu'un de malsain – pour preuve, il était policier. Ça suffisait amplement pour Eleanor.  

Revenir en haut Aller en bas

membres

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 29
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 05/01/1989
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 18/07/2013
☇ MENSONGES : 144
☇ JEU A LA : 1ere
☇ AVATAR : Gerard Butler




MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Mar 30 Juil 2013 - 10:33



mini-intrigue ☇ Alerte à la bombe !

Je voyais l'inconnu dans un débat avec lui-même ou alors il était inquiet pour les personnes à l'intérieur du bâtiment. Il ne me fallut pas longtemps pour voir que l'homme était en fait un flic,tout de sa posture à sa façon de regarder les autres le clamait. Je n'avais pas envie d'être ici et ne rien faire commencer à me mettre hors de moi mais par curiosité et peut-être pour inquiétude pour les gens de la ville j'avais posé la question à cent mille dollars. Que se passait-il ?

Une question qui semblait aussi intéresser une jeune fille, peut-être femme et qui s'était approchée calmement, entrant dans le cercle de la conversation avec un naturel déconcertant. Tout sourire face à la belle créature, je me demandais ce qu'elle pouvait bien faire du côté de la police. Elle n'avait rien de la flic ou de l'étudiante dans ce domaine, je l'aurai plus vu dans un domaine plus noble si l'on peut dire, quelque chose comme la politique, le droit ou sinon dans le mannequinat. Elle avait ce qu'il fallait pour. En m'étonnant sur la fille, j'entendais à peine la réponse du policier mais le mot massacre me ramena au présent. L'inquiétude prit place chez moi, chose à laquelle je ne m'y attendais pas. Et pour une fois, ce n'était pas pour moi que je m'inquiétais mais pour les autres. Mourir comme ça, par une bombe sans même avoir eu le temps d'être averti de sa mort, c'était bien plus terrible qu'autre chose. C'était surtout que c'était soudain. Si encore on les prévenait, on leur laissait le temps de s'habituer à l'idée de la mort, ça aurait été différent. J'espérais alors que la menace soit fausse. Il n'y avait qu'un idiot, un imbécile, un con pour faire une telle farce mais il valait mieux avoir un crétin doublé d'un con en ville plutôt qu'un poseur de bombe. La réplique de la belle blonde face à la réponse du flic me fit sourire. Elle avait raison mais j'étais sûr aussi qu'il ne l'avait pas laissé rentrer. Ouais, mauvaise organisation mais ce n'était pas une raison pour s'en prendre au flic qui paraissait touché par tout ça.

- Je crois que c'est les guignols en noirs qui font du mauvais boulot. Il y est pour rien lui, je crois.

Je désignais le policier qui s'était éloigné en recevant un message non sans s'être excusé. La jeune fille paraissait gênée et je souriais gentiment. Je n'avais pas l'intention de l'effrayer.

- Impressionnant, c'est le mot. Je crois que c'est la première fois qu'il y a un truc comme ça dans le coin.

Réponse plutôt formelle qu'autre chose, je ne voulais pas qu'un blanc s'installe en attendant le retour du policier. Je le regardais d'ailleurs notant son air troublé, le message sans doute. C'était peut-être des nouvelles de la situation. Ça ne loupa pas. C'était ça. Il nous en parla. Il nous demanda si on pouvait l'aider. L'inconnue s'empressa de dire que oui, m'incluant même dans le lot après s'être repris. D'ordinaire, je détestais que l'on parle à ma place surtout pour me dire volontaire pour quelque chose de potentiellement dangereux mais intérieurement, j'avais pensé la même chose.

- Si vous voulez que vous aide. Pas de problème. Au fait, appelez-moi Rob, ça fera moins étrange que "inconnu" lorsqu'il faudra me contacter... Alors ? Qu'est-ce qu'on peut faire pour vous ?

made by ℬlue ℐⅴy


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Jeu 15 Aoû 2013 - 7:24



Alerte à la bombe !


Aidan se sentit coupable en entendant les deux personnes répondre présent. Il avait espéré, au fond de lui, qu'elles refuseraient. Il aurait préféré être face à des lâches, ou des égoïstes, voire les deux. On lui promettait une info sur Shannon, ça avait tout l'air d'un jeu foireux monté contre la blonde à ses dépends ; peut-être même cette alerte à la bombe était-elle un piège pour elle seule, un moyen de se retrouver seul avec elle et un témoin coupable de complicité. La présence de Robert avec Eleanor changerait probablement la donne.

Ce qui le rendait surtout coupable, c'était d'abuser de sa situation, et de son statut de flic. Le policier, même sans uniforme, inspirait une certaine confiance aux citoyens. Ça n'avait pas toujours été le cas, et il n'y avait pas forcément de raisons particulières pour apprécier un policier davantage qu'un électricien, mais c'était ainsi. C'était comme pour les pompiers, à ceci près que les pompiers, eux, avaient quand même un peu plus la cote. On se souvenait des grandes affaires de corruption policière, et on soupçonnait toujours la police de faire son beurre en toute impunité - dans une certaine mesure, c'était vrai -, mais les pompiers, ça, jamais.

Les deux volontaires lui demandant ce qu'il faudrait faire, Aidan regarda autour de lui tout en réfléchissant. Personne ne faisait attention à eux. Il les prit par le bras et les fit avancer vers une autre façade de l'immeuble. Il s'y arrêta devant une entrée de service, fermée à clé, bien sûr, qu'il ouvrit avec son exemplaire tout en peaufinant sa petite idée.

▬ On va arriver directement dans l'aile de la criminelle. Leur section regroupe deux étages, à partir du deuxième. Ce qu'on va faire, c'est se séparer. Vous deux, vous irez au deuxième étage [hrp - le premier après le rdc - hrp] pour les informer de la situation. Moi, je m'occuperai du troisième. Tenez.

Conscient que cela lui causerait de gros problèmes au cas où un malheur devrait leur arriver, il leur tendit sa plaque.

▬ Montrez-la au premier policier que vous rencontrerez. Expliquez-lui la situation brièvement. Il vous aidera à faire évacuer. Moi, ils me connaissent, donc je peux faire sans. Vous avez des questions ? Vous pouvez encore reculer.

Toujours au fond de lui, la voix lasse et trop peu écoutée de sa conscience lui disait que ces deux-là devraient vraiment se raviser ; au moins la blonde. Une fois entrés, ils ne tarderaient probablement pas à savoir pourquoi elle devait aller dans ce bâtiment.



LIARS soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif
Revenir en haut Aller en bas

membres

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 13/01/2013
☇ MENSONGES : 148



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe ! Mar 27 Aoû 2013 - 10:24



    Nouveau message
    Expéditeur: Unknown
    Destinataire: Eleanor C. Kingsley
    Message reçu, aujourd'hui.

    ____________________________

    Il est collant ce flic non ? Tu devrais tenter de le semer avant qu'il ne soit trop tard.
    -W


Revenir en haut Aller en bas




Je te regarde
Contenu sponsorisé
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Alerte à la bombe !

Revenir en haut Aller en bas
Alerte à la bombe !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une alerte à la BOMBE
» ALERTE ! A LA BOMBE ! OU SONT LES 9 TERRORISTES ELECTORAUX ????
» désamorcer la ‘‘bombe populaire’’.haiti
» /!\ Alerte au piratage
» Bombe de peinture jaune adéquat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIARS :: Police Department-