VOTEZ POUR NOUS.


www. top site top 50
www. top site perfect
www. top site best rpg
www. top site dreaming
www. top site obsession

La boîte à secrets

Les ragots de Lakeview ◗ voir le sujet

De ANONYMOUS
Je me demande souvent la logique de suivent les gens. Ils le savent pourtant qu'il est dangereux ce W alors pourquoi le provoquer avec leur réunion ?! C'est ma voisine qui m'en a parlé, elle a prévu d'y aller... Je pense vraiment que c'est une mauvaise idée. W risque de venir y faire un tour, c'est sûr !
De ANONYMOUS
A ce qu'on dit par chez moi, le jeune Foster aurait plusieurs petites amies. J'sais pas si c'est vrai mais c'est moche pour ces filles. Malgré tout, bien joué mon gars !
De JANE J. WELLINGTON
La petite nouvelle, Rebecca Hobbs, c'est un foutu spectacle à elle seule, bordel qu'elle me fait rire.
De MAXIMUS GOOD
D'abord il gifle les gamines, maintenant il hurle tout seul. Pas qu'entendre Tyee le sauvage brailler me dérange, mais ces espèces de grognements en russe, en finnois, je ne sais pas, ça commence à me les briser. S'il a le mal du pays qu'il rentre chez lui, ça fichera la paix à tout un quartier.
De TYEE H. L. DAENDELS
Ce que... C'est absurde ! Lizbeth est une amie, rien de plus, et je... Je voulais la voir. La nuit, en pleine rue. Il n'y a pas besoin d'un lieu pour trouver les gens à qui l'on tient.
De JOSH WILLIAMS
Si vous saviez tout ce que Anton entend et voit chez les Spencer. Le petit Chatwood il s'entend trop bien avec le nouveau locataire, ça l'air et il a vu des trucs dégueulasse, mais il a pas voulu m'en dire plus. Et c'est sans parler des engueulades entre la fille Spencer et ce sournois de Chatwood. Anton a du les séparer, mais il m'a dit qu'elle a une solide droite la fille de l’éleveur.
De MEREDITH LANDER
Si vous voulez mon avis, ils n'auraient pas du expédier la petite Chatwood chez les Spencer. Ils ont plus de 70 ans, c'est pas possible de laisser une telle furie chez de si braves gens. Rose voit tous les jours comment ils se font rabrouer par le fille.
De JOYCE RIPPER
Vous savez, celle qui se balade en limousine ? Ben je l'ai vu main dans la main avec le p'tit Chatwood. C'est quand même horrible, c'est la femme de l'autre Chatwood.
De HEATHER SPENCER
Quoi ? Comment ça je suis sexy en dessous érotique ? Non, j'ai rien fait de sexuel à Lizbeth... à part en parler...
De LINUS CHATWOOD
Quoi ? Lady en dessous affriolant ?

intrigue n°3



 
Rejoignez notre page facebook ♥️♥️

 

 Pumped of kicks [Nigel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

membres

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 28
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 06/07/1990
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2014
☇ MENSONGES : 29
☇ JEU A LA : Troisième personne
☇ AVATAR : Taylor Swift




MessageSujet: Pumped of kicks [Nigel] Mer 16 Avr 2014 - 17:41

15h03. Le cours avait pris fin, du moins pour la journée. Cela signifiait liberté ! Mais ça ne serait pas tout à fait vrai puisque Rachel appréciait ce qu’elle étudiait et puis il fallait dire que Nigel, son meilleur ami, était là à suivre les mêmes cours qu’elle. Que demandait le peuple ?

Ils sortirent donc tous les deux de l’amphithéâtre, bras dessus, bras dessous, tout en se dirigeant vers la bibliothèque de l’Université. C’était un lieu idéal pour travailler et en plus tous les deux. C’était un plaisir et ils pouvaient se motiver mutuellement. Mais en ce jour précis, c’était tout de même un moment spécial puisque, animant en partie le coin journalistique du bâtiment, Rachel allait tout simplement interviewer la vedette de la Faculté. Et oui, Nigel n’était pas tout simplement un très bon ami mais aussi un joueur de hockey du lieu et d’ailleurs, joueur très convoité. Cela dit, Rachel pouvait être à la fois chanceuse et parfois, un peu jalousée : c’était si peu de le dire. Mais quelle importance ? Rachel n’en donnait véritablement aucune. Ce qui était un peu marrant dans l’histoire, était que certaines personnes s’imaginaient qu’ils étaient en couple, ou bien, des filles venaient la voir, elle, pour qu’elle lui donne son numéro. Et puis quoi encore ? Donner le numéro de son ami ? Dans leur rêve ! Oh si toutes ces personnes savaient ! Elles étaient loin de la réalité ! Elles ne savaient rien de l’homosexualité de son ami et c’était sans doute mieux ainsi. Du moins, tout ça, ça ne concernait que lui. C’était sa vie ! Voilà tout !

Revenant aux moutons, les deux acolytes s’installèrent tranquillement dans un coin tout de même assez isolé de la bibliothèque, afin de ne pas trop déranger les étudiants travailleurs mais également pour eux-mêmes, soit être tranquille pour ce moment privilégié qu'est l'interview. Au creux de sa main, Rachel détenait un magnétophone. C'était beaucoup plus simple pour ne manquer aucune information et pour pouvoir retravailler par derrière sans véritablement trop de soucis selon elle. C'était sa méthode. Cela dit, la jeune femme ne le démarra pas de suite.

"Ah ! C'est un sacré privilège que tu m'accordes, très cher !" taquina-t-elle avec le sourire.


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Pumped of kicks [Nigel] Jeu 17 Avr 2014 - 13:43


*Pumped of kicks*

« Avoir une meilleure amie, dans la vie, ça vous permet de dire ce qu'autrement vous seriez obligé de garder enfermé, à l'intérieur de vous, comme dans une prison. »


Aujourd'hui est un jour comme les autres, ou presque ! Nigel à démarré par des cours, rien de bien méchant, même s'il se passerait bien de certaines matières ! Les partiels arrivant, il ne fallait pas se permettre de louper ces cours. Il arrive qu'il ne se rendent pas en amphi, mais c'est seulement lorsque le sort de l'équipe est en jeu. Leur entraîneur leur fait sauter des cours quand il sait qu'au prochain match, des recruteurs seront là. Il a déjà lancé la carrière de quelques joueurs professionnels et Nigel fait parti de ceux qui rêvent d'intégrer une équipe professionnelle un jour prochain. Il espère le faire le plus vite possible, même s'il faut abandonner ses études ou les continuer par correspondance. Le hockey est toute sa vie. Il a eu une période où il ne voulait plus jouer, il ne trouvait plus goût à rien et était dans une phrase dépressive que l'arrivée de Linus, son aîné, n'a pas arrangé. Se sentant très seul, Nigel a pu compter sur le soutien de ses meilleurs amis, en particulier la jolie Rachel, cette blondinette pétillante qui connaît tout de lui. Enfin, peut-être pas tout mais ce qu'elle ignore n'est rien comparé à tout ce qu'elle sait de lui !

Tout deux suivent un cursus en journalisme, ça a toujours été une passion d'écrire et Ngel sait que si quelque chose l'empêcherait de devenir professionnel, il se reconvertirait en journaliste. Sportif de préférence car c'est un sujet qu'il maîtrise pas mal ! Parlant de Rachel ! Le dernier cours était leur cours en commun et Nigel devait avouer que ça faisait du bien de passer du temps avec elle. Depuis quelques semaines, il avait été débordé. Les entraînements de hockey étaient intenses, il tentait de passer quelques moments intimes avec Campbell mais les endroits où ils pouvaient se retrouver étaient limités pour leur histoire secrète et le peu qu'il voyait Rachel, c'était pour réviser. Nigel se sentait épuisé par tout ça ! Alors quand elle lui proposa une interview, il du choisir. Et il choisit la jeune femme. Elle passera toujours en priorité. Si elle a besoin de lui, il sera là. Il aurait du sortir avec son copain mais il préférait annulé plutôt que de décommander Rachel. Elle est tout pour lui, il se confie à elle sans peur, leur amitié est profonde et rien ne les séparera, c'est une promesse que Nigel s'est faite à lui-même. Il joue des coudes pour qu'elle viennent aux entraînements quand ça lui chante, il lui trouve les meilleures places pour ses matchs, elle est invité à toutes les fêtes où il va, il ne se déplace pas sans elle ! Les gens ont l'impression qu'ils sont en couple ! Certes, il y a de ça des années, ils sont sortis ensemble, mais ce n'était pas un sentiment amoureux qu'ils éprouvaient et ils l'ont bien vite comprit. Ils ont en revanche besoin l'un de l'autre, ensemble ils sont comme une seule personne. Si les gens savaient que Nigel est gay, ils diraient qu'il agit comme une nana, à passer des heures au téléphone avec elle, à s'envoyer des textos pour se raconter les derniers potins comme deux copines, parler de garçons qu'ils croisent etc. Mais fort heureusement, malgré le fait qu'il aime pouvoir parler librement, le Chatwood n'a rien d’efféminé. Il est petit et chétif certes, mais aucunement cliché. Il déteste même ces homo qui jouent les grandes folles et donnent une mauvaise image des gays. Il ne voudrait pas être associé à cette image et c'est en partie pour cela qu'il n'a jamais rien dit à personne. Seule une poignée de ses proches sont au courant, se comptant sur les doigts d'une main !

Et donc, comme toujours, bras-dessus bras-dessous, les deux meilleurs amis sortirent de leur cours en riant de bon cœur. Rachel avait un papier à boucler sur lui, sur le joueur vedette des Ice Hounds. Il faut avouer que le petit brun n'est jamais trop bavard face à des journalistes, mais s'il s'agit de son amie, il fait l'effort de lui répondre et se sent plus à l'aise pour cela. Nigel ne sait jamais quoi dire, il est très discret et calme, alors qu'avec son amie, c'est tout l'inverse, on le découvre sous un autre jour. Elle lui rend la vie tellement plus facile ! Alors ils taillèrent la route jusqu'à la bibliothèque universitaire, se cherchant un petit coin tranquille pour travailler. La jeune Adkins se disait honorer de se trouver en cet endroit pour l'interroger. Il rit doucement. « Je sais, oui. Je suis d'humeur charitable vois-tu ! » répondit le jeune homme en souriant malicieusement. « Alors, je suis encore l'objet préféré de l'équipe du journal de la fac !? Vous n'avez pas assez de papiers sur moi pour me solliciter encore et encore ? » demanda-t-il sans animosité. Ça l'amusait de voir à quel point il pouvait être populaire, lui qui, depuis le suicide de son frère aîné, déteste attiré l'attention sur lui. Il accepte volontiers pour le hoquet, parce que Dallas, son capitaine, lui dit que ça lui permettra de tomber les filles de voir sa bobine en première page et que ça fera venir des gens aux matchs. Mais si on tente de lui parler d'Errol, il se braque et quitte immédiatement la place. Fort heureusement, la demoiselle connaît l'histoire de la famille Chatwood et n'a jamais évoqué cela en interview. Elle sait ce que ressent Nigel face à cela et bien qu'il se soit confier à elle de nombreuses fois, elle sait que ça n'a rien à faire dans ce contexte-ci. « Je suis prêt, c'est quand tu veux ! » fit-il en souriant à son amie, son rayon de soleil.



©BlackSun


Dernière édition par Nigel B. Chatwood le Mar 22 Avr 2014 - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

membres

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 28
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 06/07/1990
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 11/04/2014
☇ MENSONGES : 29
☇ JEU A LA : Troisième personne
☇ AVATAR : Taylor Swift




MessageSujet: Re: Pumped of kicks [Nigel] Lun 21 Avr 2014 - 16:21

Dans cette vie, il y avait bien des personnes pour qui vous ferez absolument n’importe quoi, qui étaient essentielles à votre vie. On ne se rendait pas forcément compte quand on les fréquentait tous les jours, c’était une habitude de les voir quotidiennement, mais c’était bien sûr lorsqu’ils étaient à demi-présent, on se rendait compte qu’ils nous manquaient ou lorsqu’ils étaient tout simplement absent. C’était un peu ce qu’elle avait ressenti lorsque Hercule – son frère - était parti à l’armée. Certes, elle avait été à la fois fière de lui mais en même temps, elle n’aurait pas forcément lâché pour le laisser partir avant d’avoir la peur qu’il ne revienne jamais pendant qu’elle grandissait et finissait sa scolarité. C’était peut-être pour ça qu’elle s’était lancée dans le journalisme afin de pouvoir sans aucun doute partir à la conquête du monde et de raconter au pays de ce qu’il se pouvait réellement se passer au-delà des frontières. Hercule lui avait totalement inspiré pour le coup.

Et puis il fallait dire qu’il y avait notamment Nigel dans l’histoire. Bon, au démarrage, c’était à se demander qui avait suivi qui ! Certes, ils étaient certes passionnés tous les deux par l’écriture mais ils avaient pu choisir l’un et l’autre des matières différentes tout en fréquentant la même université mais finalement, ils avaient tous les deux choisis la même voie et ce, il fallait avouer qu’ils ne s’étaient pas forcément concertés pour choisir cette option, même si oui, ils en avaient largement déjà parlé de leur possibilité d’avenir… Enfin, choisir la « même voie » dans le journalisme était vite dit puisque Rachel savait pertinemment que, malgré le fait qu’il soit aussi passionné par l’écriture, Nigel passait le sport avant toute chose en priorité. C’était ça avant tout et s’il n’avait pas l’occasion de se faire recruter dans ce monde, de se professionnaliser dans le monde du hockey, soit d’être un sportif, il avait toujours le moyen de se bifurquer sur ses propres pattes en devenant journaliste sportif. Cela dit, cela lui ferait sans aucun doute un super collègue mais ce n’était pas forcément ce que Rachel lui souhaitait. La seule chose qu’elle pouvait lui espérer de tout cœur était qu’il aille jusqu’au bout de ses rêves.

Dans cette bibliothèque, elle avait ce sourire aux lèvres, heureuse d’avoir ce privilège qu’il lui accorde cette interview pour le journal de l’université. Parce qu’une chose était sûre – et peut-être parce qu’elle le connaissait par cœur – il n’accorderait pas aussi facilement une interview, mais à elle si ! Tout simplement -  la raison étant déjà dite - elle le connaissait par coeur : ils se connaissaient, se faisaient mutuellement confiance et… qui était la mieux placée pour établir quelques mots sur la star du lycée ? C’était certains oui, qu’elle pouvait attirer la jalousie de quelques étudiants au journal de l’université mais que voulez-vous !

"Mais que veux-tu ? On n’en a jamais assez ! Les gens sont de véritables gourmands !"

Et oui, c’était ça aujourd’hui, il fallait toujours mettre quelque chose sous la dent des informations pour rassasier tout ce monde qui avait soif de savoir. Et comme Nigel était la star du lycée, qui rêvait de mieux de tout savoir sur ce beau spécimen ? Combien dans cette fac rêvait de pouvoir sortir avec lui ou même plutôt tout simplement être ami avec ? Seulement ami ?

Cela dit, la partie pouvait alors commencer. L’un et l’autre étaient prêts à démarrer le jeu question – réponse. Rachel appuya alors sur le bouton « Play » de son magnétophone et avant de démarrer la quelconque interview, elle fit oralement une introduction pour éviter que ça démarre comme un cheveu sur la soupe : elle avait en face d'elle Nigel Chatwood et c'était elle qui l'interviewait, puis, elle le regardait sans sa direction :

"Alors, Nigel, il semblerait que tu sois toujours l'un des plus plébiscités de l'université ! Cela n'a pas changé depuis le dernier match et quel match ! Comment vis-tu cette nouvelle popularité ?"

Bon, pour démarrer, c'était un peu le même genre de question habituelle, certes... c'était une popularité qui ne le lâchait toujours pas ! Mais il fallait bien dire que depuis le dernier match, on l'aimait de plus en plus !


Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Pumped of kicks [Nigel] Mer 23 Avr 2014 - 10:03


*Pumped of kicks*

« Avoir une meilleure amie, dans la vie, ça vous permet de dire ce qu'autrement vous seriez obligé de garder enfermé, à l'intérieur de vous, comme dans une prison. »


C'est toujours agréable de passer un moment entre amis, surtout quand l'amie en question est Rachel. Les deux jeunes gens s'entendent à merveille depuis des années, ils ne comptent plus les heures passées au téléphone, les conneries qu'ils ont pu faire, les discussions plus ou moins sérieuses ou encore les confessions les plus intimes. Il est donc naturel que le Chatwood en vienne à accorder à son amie une interview pour le journal de l'université. Bien qu'il ne soit pas fan de tout ce battage autour de lui, ça lui fait plaisir qu'on parle de lui, de l'équipe de hockey, dans ce sens là. Il y a eu bon nombres d'articles dans les journaux nationaux sur le suicide de son aîné, quand il avait neuf ans. Depuis cet événement, Nigel est devenu plus discret, secret face aux autres, construisant un véritable mur fortifié autour de sa personne, se protégeant ainsi de tout et tous. Il n'y a qu'une poignée de personnes à être enfermé avec lui dans cette forteresse secrète, Rachel bien entendu, mais aussi Hetty, son adorable cousine avec qui il partage tout depuis que Linus a quitté la maison pour ne revenir que récemment. Et puis Matthew, le fidèle ami, bien moins gosse de riche qu'on le dit. Depuis quelques mois, quelqu'un d'autre est entré dans la vie du jeune homme, quelqu'un qu'il n'aurait jamais pensé connaître en vrai. Immédiatement Rachel avait été au courant, de tous ces échanges de mails, de textos et lui avait dit de foncé ! C'est ainsi que Campbell entra dans la forteresse. Il n'a pas encore percé tous les secrets de Nigel et celui-ci se protège tout de même beaucoup afin de ne pas décevoir son petit-ami. Le monde intérieur du hockeyeur est pleins d'embûches et seul les plus braves parviennent au bout du chemin.

Mais pour le moment, tout est détendu, il n'y aura pas que cet article sur lui, il sait que les questions de son amie sont parfaitement rédigées, il lui fait confiance pour ne pas changé des mots à ses dires comme le font d'autres journalistes bien souvent. C'est pour ça qu'il ne leurs parlent pas énormément quand les Ice Hounds gagnent un match, il laisse son capitaine, Dallas, parler pour lui, ça lui ôte un grand poids des épaules. Ais là, il s'agit de l'université, ça fait moins de pression. « Oui, je vois ça ! On ne se lasse pas de moi, mais j'espère que les gens s'intéressent aussi au hockey hein ! » rétorqua le Chatwood à la jolie blondinette

Puis, l'entretien pu commencer. Le beau brun écouta attentivement l'introduction de sa camarade, il aimait sa manière de parler, ça le faisait sourire chaque fois, le rassurant. Quand il se sent mal, un simple appel à la demoiselle et son cœur semble s'alléger, il peut vraiment tout lui confier. Et la première question tomba ! Comment vit-il cette nouvelle popularité ? Oh très bonne question ! Nigel retint un rire. « Et bien... J'ai l'impression que plus l'année avance, plus les gens sont présents. L'équipe est connue dans toute la région et des gens viennent de loin pour me voir jouer, pas seulement les recruteurs. C'est impressionnant ! À la fois excitant et terrifiant je dois bien avouer, mais ça me motive d'avantage ! Je travaille toujours plus dur pour ne pas décevoir les fans, c'est juste génial en fait ! » Oui, Nigel aime sentir toute cette ambiance de folie autour de lui, il aime que les gens s'informent sur lui, sur ce sport et qu'ils se mettent au hockey ou viennent aux matchs. Ça peut permettre d'attirer les sponsors plus facilement et si un recruteur le voit jouer, il espère ne pas être nul ce jour là, alors il s'entraîne toujours plus longtemps, toujours plus fort ! Il aime ça oui.

Il aime sa popularité tout autant qu'il la déteste. Trop plébiscité, il a peur que ça n’empiète sur sa vie privée, notamment sa relation naissante et secrète avec Campbell. S'il le perdait maintenant, il ne serait certainement plus aussi efficace sur la glace... Nigel a mit au courant Dallas pour sa situation, celui-ci à agréablement accepté la chose et a promit de pas ébruité tant qu'il ne se sentirait pas capable de gérer. Il y a beaucoup de pression sur les épaules du petit brun et Dallas à conseillé à son ami de ne pas rendre public sa relation tant que le championnat ne serait pas terminé, pour le bien être de l'équipe tout autant que celui de Nig'. Certains membres des Ice Hounds sont plus réticents face à ce genre de sexualité, il ne faudrait pas diviser l'équipe ou que tous s'acharnent sur lui ou Camp' et leur rende la vie impossible. Ça lui fait très peur, il en a déjà parlé à Rachel, vaguement, entre deux cours mais il espère obtenir son avis une fois l'interview terminée. En attendant, il attend les questions de sa meilleure amie avec impatience.



©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas




Je te regarde
Contenu sponsorisé
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Pumped of kicks [Nigel]

Revenir en haut Aller en bas
Pumped of kicks [Nigel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [M/RESERVE] JEREMY ALLEN WHITE - pumped up kicks.
» Le Nouveau 'Gouverneur" de la Minustah le Canadien Nigel Fischer se Fache
» Malentendus sur la Minustah, clarification de Nigel Fisher (lettre ouverte)
» Le Sénateur Annick François a insulté le Président Michel Martelly en publicBy T
» Nigel - Hockey star needs some friends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIARS :: High School-