VOTEZ POUR NOUS.


www. top site top 50
www. top site perfect
www. top site best rpg
www. top site dreaming
www. top site obsession

La boîte à secrets

Les ragots de Lakeview ◗ voir le sujet

De ANONYMOUS
Je me demande souvent la logique de suivent les gens. Ils le savent pourtant qu'il est dangereux ce W alors pourquoi le provoquer avec leur réunion ?! C'est ma voisine qui m'en a parlé, elle a prévu d'y aller... Je pense vraiment que c'est une mauvaise idée. W risque de venir y faire un tour, c'est sûr !
De ANONYMOUS
A ce qu'on dit par chez moi, le jeune Foster aurait plusieurs petites amies. J'sais pas si c'est vrai mais c'est moche pour ces filles. Malgré tout, bien joué mon gars !
De JANE J. WELLINGTON
La petite nouvelle, Rebecca Hobbs, c'est un foutu spectacle à elle seule, bordel qu'elle me fait rire.
De MAXIMUS GOOD
D'abord il gifle les gamines, maintenant il hurle tout seul. Pas qu'entendre Tyee le sauvage brailler me dérange, mais ces espèces de grognements en russe, en finnois, je ne sais pas, ça commence à me les briser. S'il a le mal du pays qu'il rentre chez lui, ça fichera la paix à tout un quartier.
De TYEE H. L. DAENDELS
Ce que... C'est absurde ! Lizbeth est une amie, rien de plus, et je... Je voulais la voir. La nuit, en pleine rue. Il n'y a pas besoin d'un lieu pour trouver les gens à qui l'on tient.
De JOSH WILLIAMS
Si vous saviez tout ce que Anton entend et voit chez les Spencer. Le petit Chatwood il s'entend trop bien avec le nouveau locataire, ça l'air et il a vu des trucs dégueulasse, mais il a pas voulu m'en dire plus. Et c'est sans parler des engueulades entre la fille Spencer et ce sournois de Chatwood. Anton a du les séparer, mais il m'a dit qu'elle a une solide droite la fille de l’éleveur.
De MEREDITH LANDER
Si vous voulez mon avis, ils n'auraient pas du expédier la petite Chatwood chez les Spencer. Ils ont plus de 70 ans, c'est pas possible de laisser une telle furie chez de si braves gens. Rose voit tous les jours comment ils se font rabrouer par le fille.
De JOYCE RIPPER
Vous savez, celle qui se balade en limousine ? Ben je l'ai vu main dans la main avec le p'tit Chatwood. C'est quand même horrible, c'est la femme de l'autre Chatwood.
De HEATHER SPENCER
Quoi ? Comment ça je suis sexy en dessous érotique ? Non, j'ai rien fait de sexuel à Lizbeth... à part en parler...
De LINUS CHATWOOD
Quoi ? Lady en dessous affriolant ?

intrigue n°3



 
Rejoignez notre page facebook ♥️♥️
 

 Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

membres

Ian Huston
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 22
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 24/08/1996
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 15/03/2013
☇ MENSONGES : 615
☇ JEU A LA : Troisième personne
☇ AVATAR : Colton Haynes




MessageSujet: Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) EmptyMer 8 Jan 2014 - 16:59

Ian avait entendu Isabelle appeler les secours, mais que très vaguement. Il avait ensuite entendu les secours arriver, mais que très vaguement aussi. Il avait sentit son corps être soulevé, puis posé sur un brancard pour être ensuite placé dans la camionnette des secouristes. La camionnette avait vrombit, puis roulé sans s’arrêter jusqu’à l’hôpital. Ina avait ouvert les yeux une fraction de secondes juste assez pour voir la façade de ce bâtiment où il n’avait quasiment jamais mis les pieds. Deux minutes plus tard, le tour était joué. Il était cloué dans un lit d’hôpital, dans cette immonde blouse blanche que les médecins avaient en tête de faire enfiler à tous leurs patients. C’étai pourtant une vrai faute de goût. Il était conscient à présent. Ses parents se tenaient là, près de lui, à son chevet. Sa mère avait un grand sourire sur le visage, le sourire propre à la famille Huston. Son père lui, avait l’air un peu plus en colère. Il avait le visage fermé et ses yeux lui lançaient des éclairs.

Si ton amie n’avait pas été là Ian, tu serais dans un état critique. Nous l’avons remercié du fond du cœur mais dis toi que tu lui dois beaucoup, cette petite Isabelle à toujours était un ange.

Ou pas. Enfin ou pas c’est vrai que sans elle, il serait dans un état bien pire qu’en ce moment même. Et il était vrai que ses parents n’étaient pas au courant de leur situation. Il leur sourit et hocha de la tête. D’accord, ils n’avaient pas tort.

Mais Ian enfin, pourquoi tu as pris mes cachets… tu sais très bien l’effet que ça fait.
Ouais ouais… Mais j’ai voulu réessayer d’accord ? Je vais être mignon et je vais plus le refaire.
Il y a plutôt intérêt, sinon je te sucre ton PC.

Ian leva les yeux au ciel. Vraiment ? Ils allaient en arriver là ? T’es méchant alors je te prive de bonbons de et de chocolat ? Ian s’en foutait, pour commencer, parce qu’il avait deux PC, dont un les parents ignoraient jusqu’à l’existence. Il haussa les épaules.

Nous allons y aller, nous passerons te cherche demain matin, pour être sur que ton état est stable Ian.

Il leur lança un petit sourire pas vraiment expressif et le regarda ferma la porte derrière eux. Il avait subitement envie d’appeler Isabelle, savoir comment elle allait, et peut être au passage la remercier. Il fouilla dans ses poches et fini par comprendre que son cher ami tactile était resté chez lui. « Super, amazing, je vais me tourner les pouces toute la journée… sans jeu ! La galère quoi».  Il soupira et tout à coup, la porte de sa chambre d’hôpital s’ouvrit en grand. Une chevelure brune fit son apparition. Une jeune femme essoufflée, comme si elle venait de courir un marathon ou de voir la morte en face. Isabelle Harries. Ian se redressa dans son lit et la regarda sans comprendre. Il ouvrit la bouche pour ensuite la refermé. Il la vit entrer et ce fut au bout d’un logn silence qu’il se décida enfin à parler.

Isabelle… merci.


» Ian ▬ La vérité existe, on n'invente que le mensonge. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas

membres

Isabelle L. Harries
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 26
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 03/03/1993
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 18/11/2013
☇ MENSONGES : 249
☇ JEU A LA : Mixte
☇ AVATAR : Christa B. Allen




MessageSujet: Re: Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) EmptySam 11 Jan 2014 - 5:41


Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2)





Il suffit parfois d'un acte pour rassembler deux personnes qui pensent se haïr.

Isabelle devait rejoindre Ian. Il le fallait. Même après ce qu'elle venait de voir, elle se devait de le retrouver à l'hôpital. Sans réellement l'admettre, elle pensait qu'il avait besoin d'elle. Et même si ce n'était pas le cas, la jeune femme irait le voir dans sa chambre, lui remonterait les bretelles et partirait selon les envies de son ancien meilleur ami. Malgré le fait qu'elle était encore perturbée et angoissée par W- qui s'était introduit chez elle, Isa' accéléra le plus rapidement possible pour ne plus perdre de temps. Elle en avait déjà trop perdu, c'était assez.

Alors qu'elle déposait enfin les pieds dans les couloirs blancs de l'hôpital, la jeune Harries croisa les parents du jeune homme. Enlevant son visage inquiet et terrorisée, elle essaya de laisser place à un sourire chaleureux. Si cet évènement n'était pas arrivé, Isa n'aurait jamais revu les parents de son ancien meilleur ami. Des parents qu'elle voyait jours et nuits avant...
" Isabelle, je sais qu'on te l'a déjà dit, mais merci.. Encore et encore. Cet idiot ne sait pas ce dans quoi il se lance en faisant ça. Des fois je me demande s'il réfléchit réellement à ses actes ! Il a le don de me mettre en rogne ! " Que devait-elle dire ? Que son fils lui pourrissait la vie également ? Qu'entre eux, c'était toujours la vengeance et des actes enfonçant la personne sous terre ? Qu'au fond, ils n'étaient plus vraiment amis ? Qu'elle aussi pouvait le haïr d'une puissance si forte, qu'elle s'étonnait elle même ? Ce n'était certainement pas le moment. Révéler aux parents de Ian, la vraie nature de leur fils après ce qu'ils venaient d'endurer, c'était loin d'être faisable. " Monsieur Huston. Je sais que votre fils n'est pas parfait... Mais vous le connaissez, il pensait pouvoir tenir la forme, continuer à être au meilleur de ses performances. Il a fauté, s'en est rendu compte. L'essentiel c'est qu'il aille mieux et qu'il comprenne son erreur ... Je ... Je peux aller le voir ? "

Leur simple réponse fut un oui de la tête avec une accolade chaleureuse. Décidément, si Isabelle avait un réel fond méchant, elle aurait tout balancé. Sauf qu'elle était déjà assez bouleversée comme ça. Entre Ian et W-, elle ne savait plus où donner de la tête... Avançant doucement dans le couloir, elle arriva face à la porte de la chambre du jeune homme. Bizarrement, son cœur s'accéléra. Elle se sentait prise d'angoisse. Comment allait être leur confrontation ? Devait-elle lui parler de W- ? Isabelle paniquait. Alors, inspirant un grand coup, elle ouvrit en grand la porte de la chambre pour enfin faire face au jeune homme. Elle paraissait essoufflée, oui. Son rythme cardiaque n'arrivait pas à se calmer. Ses mains tremblaient. Elle allait pouvoir mettre ça sur le compte de la rapidité dans laquelle elle avait voulu se lancer pour vite venir ici. Entrant dans la chambre tout en fermant la porte derrière elle, Isabelle se sentait mal à l'aise. Un long silence le prouvait. Mais au final, et par chance, Ian le brisa. " Isabelle… merci. ". Contractant sa mâchoire, sa seule envie était de le gifler. De lui foutre le poing dans la figure. Elle voulait qu'il se réveille, qu'il voit l'ampleur de ses dégâts et les risques qu'il avait évité parce qu'Isabelle était là. " Merci de quoi ? De t'avoir sauvé la vie ? Oh oui de rien Ian. Non mais tu te fiches de moi ? Il ne devrait même pas y avoir un seul merci pour ça. Tu te rends compte de ce que tu as fait ? Des risques, des conséquences que tu aurais pu avoir si je n'avais pas été là ? Bon sang Ian ... Tu connaissais parfaitement ta réaction face à ses vitamines. Pourquoi ? Expliques moi pourquoi s'il te plait ! " ...

Sentant sa force partir, Isabelle se laissa tomber sur le fauteuil derrière elle. C'était fini, sa force venait de la quitter. Engouffrant sa petite tête brune dans ses mains, la jeune femme ne put retenir ses larmes. " Tu ne te rends pas compte... de l'angoisse que j'ai eu ... en te voyant comme ça Ian ... Tu ... Par pitié, ne le refais plus ... " Elle avait eu peur oui, mais surtout, et à présent, elle se disait que pire pouvait arriver. Elle en avait eu la preuve chez elle avec W- ... Essayant de se calmer, elle s'attrapa les mains, toujours tremblantes. Il fallait qu'elle se calme, après tout, son état n'était pas normal...




I don't know why he's with me, I only brought him trouble since the day he met me. If I was him, by now I would have left me, I would have walked away. Cause when you're in too deep you wake up when it's too late, you've fallen in love in the worst way and if you don't go now then you'll stay cause I'll never let you leave, never let you breathe. if you're looking for heaven, baby it sure as hell ain't me ► Between love and hate, I don't know ...  
Revenir en haut Aller en bas

membres

Ian Huston
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 22
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 24/08/1996
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 15/03/2013
☇ MENSONGES : 615
☇ JEU A LA : Troisième personne
☇ AVATAR : Colton Haynes




MessageSujet: Re: Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) EmptyJeu 16 Jan 2014 - 7:49

Pourquoi ? Parce que je n'avais pas eu de réaction à cette merde depuis longtemps voilà tout. Alors je pensais qu'une fois de plus ça ne ferait rien du tout. Faut croire que je me suis trompé.

Il se calma, essayant de sourire. Elle était venue le voir. Il devait tout de même s'estimer heureux. Elle qui était censé ne pas l'aimer du tout, elle qui était censé vouloir lui pourrir la vie venait le voir à l’hôpital. Ian en était heureux. Elle avait l'air tellement préoccupé par son cas et le jeune homme, cloué dans son lit d'hosto, trouvait presque cela touchant. Touchant de sa part évidement. ils y quelques jours à peine, il n'aurait jamais pensé que cela puisse se produire.

Je le referais plus c'est bon... Je promets.

Comme si une promesse dans le bouche de Ian Huston valait quelque chose. Bah, cette fois ci il tacherait de la tenir, ce n'était pas bien compliqué. De toute façon, il était près à parier que son père cacherait ses comprimés ou alors n'en rachèterait plus du tout. Aussi, c'était une solution bête et méchante qui lui correspondait tout autant. Il s'assit en tailleur, jetant un coup d’œil à la télé en fasse de lui. C'était étrange qu'Ian n'y ai toujours pas touché. En général, tout le objets à écran plat ne restait pas longtemps éteint avec le jeune homme. Il se souvint soudain que c'était comme ça qu'ils étaient devenus amis, avec la jeune Isabelle Harries. Au début, elle voulait le faire sortir de chez lui, lui faire voir du monde lui faire quitter son monde fait de jeu vidéo et de problème informatique dont les gens ne pigeait souvent quedal. Il sourit, repensant à ce souvenir. Que de bons moments...

Mes parents t'ont dit quelque chose ? Je l'ai est entendu râler une fois sortis, je suppose qu'ils te parlaient...

Ils devaient l'avoir remercié, rien de plus... Quoi que. Les parents de Ian avaient toujours eu tendance à confier à Isabelle leur sentiments à propos de leur fils. Oh, jamais rien de bien méchant, ils étaient incapable de dire du mal de leur fils adoré. Monsieur et Madame Huston pensaient que leur fils était un ange, même si aujourd'hui ils devaient quand même être carrément en colère. Ou juste peiné. Ian connaissait déjà la suite de la chanson. Il allait rentrer chez il, ses parents allait le "convoquer" dans le salon et lui parler de longues et interminables minutes. Et Ian allait écouter, mais pas obéir. Comme d'habitude. Sa mère allait le défendre, son père aller grogner puis finalement tout lâcher. Il allait manger dans sa chambre en écoutant sa musique à fond et c'était fini. Mais ça, Isabelle ne le savait pas. Elle s'en doutait peut être, mais elle ne l'avait jamais vu faire ça.

Ils te disent des choses parfois qu'ils en me disent pas... Mais tu sais, je suis curieux, j'aime savoir !

Il afficha un large sourire, attendant que la jeune brune crache le morceau. Peut être n'avaient-il rien dis de trop horrible, mais il voulait savoir.


» Ian ▬ La vérité existe, on n'invente que le mensonge. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas

membres

Isabelle L. Harries
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 26
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 03/03/1993
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 18/11/2013
☇ MENSONGES : 249
☇ JEU A LA : Mixte
☇ AVATAR : Christa B. Allen




MessageSujet: Re: Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) EmptyMar 28 Jan 2014 - 12:29


Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2)





Il suffit parfois d'un acte pour rassembler deux personnes qui pensent se haïr.

Isabelle se tenait, face à Ian. Son cœur battait tellement vite, qu'elle s'était elle même de ne pas tomber au sol et d'y rester, aplati, ne pouvant se relever. Elle était surprise de n'avoir pas eu de crise cardiaque à la vu de la menace de -W. Après tout, l'idée que cette personne se soit introduit chez elle l'effrayait plus que tout. Mais elle n'avait pas le droit d'y penser. Pas maintenant en tout cas. Ian n'allait pas bien, il avait failli y rester. Ne pouvant s'empêcher de lui faire un reproche, Isabelle ne se retint pas. C'était sa nature, elle en avait envie, elle le faisait.


Pourquoi ? Parce que je n'avais pas eu de réaction à cette merde depuis longtemps voilà tout. Alors je pensais qu'une fois de plus ça ne ferait rien du tout. Faut croire que je me suis trompé.

Isabelle émit un petit rire forcé avant de surélever les sourcils. " Trompé ? Je ne pense pas que le mot tromper aille avec la façon dont tu as failli mourir Ian. C'est peut être trop léger comme terme. "

La jeune Harries ne savait pas vraiment si sa présence était la bienvenu ici. Après tout, au fond, elle s'en fichait. Elle se devait de le voir, histoire d'être sur qu'il aillait bien. Qu'elle allait toujours pouvoir le voir, le haïr, l'aimer et être perdu. Peut être que si le jeune homme sortait complètement de sa vie, celle-ci serait bien moins compliqué, mais dès qu'elle y pensait, un trou dans sa poitrine se formait. Et cela lui provoquait une douleur si immense, qu'elle faisait plusieurs pas en arrière.


Je le referais plus c'est bon... Je promets

Isabelle prit une belle inspiration avant d'émettre un petit sourire. C'était déjà ça, même si la jeune femme le connaissait parfaitement et qu'une promesse de la part de Ian n'était rien, cela faisait toujours du bien de l'entendre. De toute manière, quoi qu'elle dise, le jeune Huston en ferait qu'à sa tête. C'était toujours comme ça. Que voulez-vous, il était têtu. Ce n'était pas nouveau ça...
Isabelle ne savait pas ce qui se passait dans la tête de son ancien meilleur ami, mais il fixait l'écran qui se trouvait dans sa chambre, avant de reposer son regard sur l'étudiante, Isabelle. Fronçant les sourcils, elle haussa les épaules avant de s'approcher du fauteuil qui se trouvait non loin du lit, et s'assit avec délicatesse. S'attrapant les mains, elle les déposa sur ses jambes dénudées avant de reposer son regard noisettes sur le jeune homme. Des cernes lui faisait offices de maquillage, chose plutôt inhabituel chez elle.


Mes parents t'ont dit quelque chose ? Je l'ai est entendu râler une fois sortis, je suppose qu'ils te parlaient...Ils te disent des choses parfois qu'ils en me disent pas... Mais tu sais, je suis curieux, j'aime savoir !

La jeune Harries émit un large sourire en l'entendant. Oh ça pour être curieux, il l'était peut être trop. Mais c'était mignon. Elle se souvint, alors, d'une soirée quelques jours avant Noel. Une soirée où ils étaient encore meilleurs amis. Ian avait tout fait pour connaitre son cadeau, jusqu'à séquestrer Isabelle chez lui. Mais par une force inconnue, la jeune femme avait réussi à tenir. Avec ce souvenir, la jeune femme ne put s'empêcher d'être nostalgique.

" Et bien a part me remercier, me dire que tu es un pur idiot, et que parfois il se demande si tu réfléchis avant de faire certains actes.. Rien. J'ai essayé de trouver une réponse potable et je suis directement venue ici. Je n'aime pas vraiment affronter tes parents, maintenant..."

Isabelle perdit son sourire et s'enfouit dans le fauteuil, attrapant son sac contre elle, comme si on allait lui voler. Même si son attitude était détendue, la jeune femme dégageait néanmoins quelque chose de différent. Malgré ses efforts pour le dissimuler, elle savait très bien que le jeune homme la connaissait par cœur et qu'il finirait par comprendre que quelque chose n'allait pas. Tout ce qu'elle espérait, c'était que ce soit le plus tard possible.






I don't know why he's with me, I only brought him trouble since the day he met me. If I was him, by now I would have left me, I would have walked away. Cause when you're in too deep you wake up when it's too late, you've fallen in love in the worst way and if you don't go now then you'll stay cause I'll never let you leave, never let you breathe. if you're looking for heaven, baby it sure as hell ain't me ► Between love and hate, I don't know ...  
Revenir en haut Aller en bas

membres

Ian Huston
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 22
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 24/08/1996
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 15/03/2013
☇ MENSONGES : 615
☇ JEU A LA : Troisième personne
☇ AVATAR : Colton Haynes




MessageSujet: Re: Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) EmptyDim 9 Fév 2014 - 13:30

En voilà une chose étrange. Je la regarde, mes mains sont posées sur mes genoux, la couette du lit m’arrivant au bassin. Je l’écoute, en hochant la tête de temps en temps. Mais où est passé le vrai Ian Huston ? Bon sang, je crois que ces dernières heures, il a complètement disparu. Car le vrai Ian Huston n’aurait jamais pu tolérer la présence d’Isabelle ici même.

Ian sourit à la réponse d’Isabelle. Un idiot, c’était vraiment ce que disaient ces parents derrières son dos ? C’était du jolie tient… Il haussa les épaules, comme si cela ne lui faisait rien bien qu’au fond, il était un poil vexé. Son attitude changea lorsqu’il la regarda un peu mieux. Oui, Ian avait un don pour cerner les gens, elle le savait tout aussi bien que lui. Quelque chose n’allait pas. Il pencha la tête sur le côté, affichant son air de gamin curieux.

Quelque chose ne va pas ?

Oui, il connaissait déjà la réponse mais quelque part, il voulait qu’elle le lui dise. Il n’attendit pas sa réponse d’ailleurs et reprit immédiatement, toujours sur le même ton.

Qu’est ce c’est Isabelle ?

La tête de Ian était bourré de scénario catastrophe et il imagina tout de suite des choses plus délirantes les unes que les autres. La plus probable étant celle d’une personne qui passait son temps à harceler les gens et à les ruiner moralement. Et Ian espérait franchement que ce type ne soit pas la cause de la soudaine angoisse de la jeune femme. Peut être était-ce autre chose après tout ? Il n’y avait pas que ce fou furieux ici, à Lakeview, cette petite ville siii tranquille. Ou pas. Il se leva donc, rejetant ses draps, attrapant maladroitement son sweat rayé bleu et blanc. Il l’enfila et alla vers elle. Il se pencha, désireux d’en savoir plus.

Je te dois quelque chose Isabelle, alors je peux surement t’aider si tu as un problème.

Et qu’elle en profite bien sûr, ce n’état pas tout les jours que le jeune homme allait lui faire une telle proposition, oh que non. Mais là c’était différent. Ils étaient allés un peu loin aujourd’hui ensemble alors il était dans son moment « je partage tout avec Isabelle » et il se doutait bien qu’elle pensait la même chose. Il s’agenouilla, la tête sur l’accoudoir du fauteuil dans lequel elle se tenait.

Monsieur Huston !

Une infirmière venait d’arriver.

Vous devez vous reposer ! Je veux vous voir dans votre lit !

Il leva les yeux au ciel, fit semblant de s’exécuter et, quand la femme en blanc fut ressortit de sa chambre, il fit demi tour, revenant vers Isabelle.

Ah làlà, trop naïve, bref, on en était où ?


» Ian ▬ La vérité existe, on n'invente que le mensonge. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas

membres

Isabelle L. Harries
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 26
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 03/03/1993
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 18/11/2013
☇ MENSONGES : 249
☇ JEU A LA : Mixte
☇ AVATAR : Christa B. Allen




MessageSujet: Re: Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) EmptyDim 16 Fév 2014 - 11:38


Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2)





Il suffit parfois d'un acte pour rassembler deux personnes qui pensent se haïr.

Bon sang mais qu'est que je fais là ? Ian est censé être mon pire ennemi. Celui que je hais et dont je rêverai voir la chute. Mais non, je suis là, à ses cotés, à l'hopital, m'inquiétant pour lui. Il faut que je me réveille, il faut que la réalité revienne. Il ne peut rien se passer avec lui. C'est une ordure.

Isabelle se sentait perdue. Elle n'arrivait plus à controler sa vie. Tout lui échapper. C'était comme si elle devenait spectatrice et non plus actrice. Cette sensation lui faisait peur. Elle ne savait jamais réellement si elle était bien dans la réalité ou si c'était simplement elle qui se faisait des films. Comment pouvait-elle remettre de l'ordre ? Elle ne savait pas. Elle ne savait rien. Elle vivait, juste.
La jeune Harries avait un gros problème. Elle ne savait pas réellement mentir ou cacher quand quelque chose n'allait pas. Enfin surtout à Ian. Il la connaissait par coeur. Il savait comment elle se comportait, il savait dès que quelque chose n'allait pas et il ne se rata pas, encore une fois.
" Quelque chose ne va pas ? ". Sans réellement sans rendre compte, Isabelle se releva instinctivement sur le fauteuil. A présent, elle était droite comme un piquet, prête à bondir si elle devait partir. Ne prononçant aucun mot, la jeune femme inspira lentement, essayant de calmer son rythme cardiaque. " Qu’est ce c’est Isabelle ? ". Dans sa tête, tout était en train de refaire surface. Ian devait se taire. Il le fallait.

Avalant avec grande difficulté sa salive, Isa sentit son pouls s'accélérer quand elle vit son ancien meilleur ami se lever et s'approcher d'elle. Non, il ne fallait pas. Vraiment pas. Il devait rester à sa place et se taire. Isabelle ne devait rien lui dire. Absolument rien. Et si sa parole le mettait en danger ? Et si, par sa connaissance de ce qu'avait fait -W, Ian en subissait des conséquences ? Isabelle ne se le pardonnerait jamais. " Je te dois quelque chose Isabelle, alors je peux surement t’aider si tu as un problème. " Isabelle évita son regard. Elle ne voulait pas le regarder. C'était hors de question. Plonger son regard dans le sien l'anéantirait. Elle ne pouvait y résister, se sentant sans force et incapable de mentir. La jeune étudiante ne se sentait pas vraiment bien. Ses jambes étaient devenues lourdes, elle avait chaud. Ce qui était sur, c'était que si elle se levait, le malaise était la suite avec assurance !

" Monsieur Huston ! Vous devez vous reposer ! Je veux vous voir dans votre lit ! " Ouf ! L'infirmière vint lui sauver, peut être la vie. Essayant de retrouver ses esprits, la jeune Harries espérait pouvoir partir avant que Ian ne revienne sur le sujet. Le regardant se remettre au lit, Isabele s'appuya alors sur les accoudoirs, prête à se lever et sortir le plus rapidement possible de la chambre. Sa tête tournée. Son coeur battait trop vite. Elle le sentait battre dans toutes les parties de son corps. Ses tempes lui faisaient mal. Ses jambes étaient tremblantes, prête à céder sous son propre poids. Ne trouvant pas la force, Isa' se laissa tomber sur le fauteuil, une nouvelle fois, avant de baisser la tête. " Ah làlà, trop naïve, bref, on en était où ? "

" On .." Isabelle n'arrivait pas à parler. Sa respiration saccadée l'empêcher de formuler une phrase normale. " Allez Isabelle, tu peux le faire. Dis toi que si tu réussis à le manipuler, il ne sera peut être pas en danger. Il faut que tu le gardes secret. Tu ne peux pas lui dire. "La jeune femme releva la tête et plongea enfin son regard dans celui de son ennemi. " On en était au fait que tu déraille complètement sur le fait que je ne vais pas bien. Ou qu'il y a quelque chose. J'ai juste paniqué quand je t'ai vu et je crois que j'ai du mal à passer la pilule connaissant la cause de ta venue ici. Donc on va dire qu'il n'y a trois fois rien Ian ! "

Se relevant de son fauteuil, la jeune Harries puisa les dernières forces qui lui restait. Si elle ne quittait pas rapidement la pièce, elle allait tomber. S'écrouler au sol et faire comprendre à Ian que oui, c'était une évidence, quelque chose n'allait pas. S'écartant de lui, Isabelle haussa les épaules.
" Ne t'en fais pas pour moi, tout va bien. C'est plutôt toi dont on doit s'inquiéter. Je repasserai te voir une prochaine fois chez toi. Je ne pense pas qu'ils vont te garder vraiment longtemps ici...". Se forçant du mieux qu'elle pouvait, Isabelle émit un petit sourire avant de se retourner vers la porte, prête à partir. Mais il faut croire que Ian n'était pas de cet avis. En quelques secondes, elle sentit une main chaude venir entourer son bras et la retenir. Fermant les yeux pour prier Dieu, la jeune étudiante se retourna, contrainte de devoir le faire, et fit de nouveau face à son ancien meilleur ami. Il n'allait pas lâcher l'affaire, c'était à présent l'évidence que venait de se dire Isabelle. " Tu ne vas pas me laisser partir c'est ça ? Ian, je t'assure que ça va... "





I don't know why he's with me, I only brought him trouble since the day he met me. If I was him, by now I would have left me, I would have walked away. Cause when you're in too deep you wake up when it's too late, you've fallen in love in the worst way and if you don't go now then you'll stay cause I'll never let you leave, never let you breathe. if you're looking for heaven, baby it sure as hell ain't me ► Between love and hate, I don't know ...  
Revenir en haut Aller en bas

membres

Ian Huston
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 22
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 24/08/1996
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 15/03/2013
☇ MENSONGES : 615
☇ JEU A LA : Troisième personne
☇ AVATAR : Colton Haynes




MessageSujet: Re: Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) EmptySam 1 Mar 2014 - 4:37

En règle générale, Ian n’aimait pas qu’on lui mente. Le mensonge, c’était moche. Encore plus quand c’était ses parents ou Isabelle Harries. Le mensonge, c’était très moche. Certes, il était mal placé pour le dire mais peut importer ! C’était comme si elle lui cachait quelque d’important, de dur à croire, difficilement avouable. Et elle voulait qu’il ne s’y intéresse pas. Pourquoi ? Elle voulait qu’il reste en dehors de tout ça. Pourquoi ? C’était comme mettre un gâteau au chocolat sous les yeux d’un enfant de six ans affamé ! Et qu’y avait-il de pire pour une personne comme Ian Huston de rester en dehors d’histoire incomplète comme celle-ci ? C’était infaisable, il n’y arriverait pas, il cèderait à la tentation, fouillerait, espionnerait et oh non, tout cela le tentait vraiment trop. C’était comme un jeu de piste géant, voilà à quoi ressemblaient les mensonges non avoués pour Ian Huston. Mais la jeune femme semblait résolue à ne rien lui dire. Oh, et c’était gentil qu’elle se préoccupe de lui comme ça… « Oui, mais pas pour cacher quelque chose d’important ! ». Elle se leva et se dirigea vers la porte mais Ian l’attrapa au vol, lui agrippant le bras. Pas si vite, il fallait que…

D’accord.

Quoi ? Pourquoi avoir dit ça ? Au fond, la jeune femme devait avoir compris qu’Ian Huston ne laisserait pas passer cela si facilement mais elle avait raison, il devait se reposer et bien entendu, ils en parleraient un autre jour. Demain. Pourquoi pas demain quand il aurait trafiqués ses papiers pour sortir plus tôt ? Peut-être n’aurait-il pas à la faire d’ailleurs, il se sentait déjà beaucoup mieux.

Demain je passe chez toi pour en savoir plus Mademoiselle Harries. Et je serais en forme, prépare ton discours.

Il lui lâcha le bras et partit s’asseoir comme un gentil petit garçon sur son lit, en tailleur. Il lui fit un grand et large sourire, qu’elle en profite, c’était peut être l’un des derniers. Il avait été gentil, plus que ça même, mais il ne fallait pas oublier qui elle était vraiment pour lui non ? Alors voilà, c’était son pacte, il voulait bien l’aider pour la chose dont elle refusait de lui parler mais après tout revenait à la normale. Il pourrait alors toujours lui faire ses coups fourrés et elles aussi. Tout le monde était gagnant non ?

Je t’aide et après, tout redeviens comme avant. Tu es d’accord ?

Une toute petite, mais alors toute petite partie de lui voulait, priait pour qu’elle répondre « non ». Après tout, il était peut-être temps d’arrêter les chamailleries non ? Mais la partie bête d’Ian Huston attendait son « oui » approbateur. Car Ian Huston allait sinon devoir se trouver quelqu’un d’autre à embêter, et dieu comme la tâche était dur dans cette ville paumé. Il allait devoir trouver la bonne personne, c’était déjà une première chose mais la faire rentrer dans son jeu en était une autre, beaucoup plus complexe.



» Ian ▬ La vérité existe, on n'invente que le mensonge. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas

membres

Isabelle L. Harries
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 26
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 03/03/1993
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 18/11/2013
☇ MENSONGES : 249
☇ JEU A LA : Mixte
☇ AVATAR : Christa B. Allen




MessageSujet: Re: Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) EmptyLun 17 Mar 2014 - 15:10


Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2)





Il suffit parfois d'un acte pour rassembler deux personnes qui pensent se haïr.

  ~Isabelle, ne lui ment pas, tu n'as jamais réussi ... Il le sent, il le sait. Vous vous connaissez par cœur. Bon sang, je ne peux pas rester seule avec ce secret ... Mais le mettre dedans lui ferait courir des risques ...

Sans réellement être contre, Isabelle espérait, au fond d'elle, que le jeune homme la stoppe. Elle avait besoin d'aide, elle avait besoin de lui. Qui d'autre était le mieux placer pour l'aider ? Même si la guerre entre les deux régnait toujours, Ian était l'un des seuls à être, ce qui est comique, celui qui connaissait le mieux Isabelle. Ils avaient tellement vécus de choses ensemble, que même leur haine d'aujourd'hui ne pourrait pas effacer ça. Et d'un coté, la jeune Harries en était contente. Elle savait très bien que si un jour, elle avait un sérieux problème, comme là, son ancien meilleur ami serait présent.

  ~D'accord..Demain je passe chez toi pour en savoir plus Mademoiselle Harries. Et je serais en forme, prépare ton discours.

Il n'allait pas abandonner. C'était hors de question. Ian avait compris que quelque chose de grave n'allait pas, et il ferait tout pour le savoir. Isabelle n'allait pas avoir d'autres choix que de lui dire. Elle connaissait son caractère curieux et têtu. La plupart du temps, la jeune étudiante lâchait prise et révélait tout à Ian. Il était plus doué qu'elle à ce jeu, c'est sur ! Mais une autre part d'elle ne comprenait pas vraiment pourquoi il agissait ainsi. Pour pouvoir tout retourner contre elle ? L'enfoncer encore plus que d'habitude ? Isabelle n'en savait rien ... Et bizarrement, la réponse n'était pas prête d'arriver.

  ~Je t’aide et après, tout redeviens comme avant. Tu es d’accord ?

  ~Que tout redevienne comme avant ? Si c'est ta volonté alors d'accord. Oublis tout ce qui s'est passé entre nous, après tout, c'était pas si important que ça non ?

Isabelle n'en revenait pas. Les deux étudiants avaient passés un moment assez intime et rapprochés. Tout ça n'avait servi à rien. L'avis de Ian sur leur relation n'allait pas changer et elle en était vraiment déçue. Certes, ce jeu à s'envoyer des pics à longueur de temps lui plaisait, mais son meilleur ami lui manquait encore plus. Sauf que ça, elle ne l'admettrait jamais. Se montrer faible, c'était hors de question, surtout face à Ian.

  ~Faisons comme ça. Tu as raison. Tu m'aides, et on redevient les pires ennemis, à se cracher à la gueule dès que l'on se croise. Au fond, il ne reste plus que ça de véritable entre nous.

Isabelle n'y allait pas de main morte mais elle s'en fichait. Son cœur saignait de l'attitude du jeune homme. Elle se sentait mal, mais ne voulait en aucun cas le montrer. Alors, pour tenter de dissimuler sa peine, la jeune femme inspira un grand coup et se rapprocha du jeune homme, mâchoire contractée. S'asseyant au bord du lit, elle se mit de profil, ne pouvant pas le regarder. La jeune Harries enfouit son regard au travers de la fenêtre afin de se perdre dans la vue qui s'y offrait.

  ~Avant de venir te rejoindre à l'hôpital, je suis rentrée chez moi, histoire de me doucher un bon coup, me changer. Quand je suis montée dans la douche et que j'ai commencé à la prendre ... Bon comment t'expliquer. Je sais même pas par ou commencer... Quand je suis sortie de la douche ... Il..

Isabelle commençait à se remémorer la scène qu'elle venait de vivre quelques heures auparavant. Machinalement, elle se mit à jouer avec ses doigts d'un air nerveux, elle ressentait de nouveau la peur qui lui avait glacé le corps entier tout à l'heure...

  ~Je... Quand je suis sortie, sur mon miroir, il y avait trois photos de Autumn Henderson. Tu sais, celle qui a disparu...  L'une d'elle démontre bien qu'elle est bâillonnée à une chaise. Mais le pire dans tout ça, c'est que ce fameux -W a laissé un mot, comme si les photos de suffisaient pas ... Il y avait marqué " Tu veux être la prochaine ? " ... Je ... Tu te rends comptes Ian !

Sans pouvoir se retenir la jeune femme se leva d'un bond et se mit à faire les cents pas dans la chambre d'hôpital. Se tenant la tête, passant ses mains dans ses cheveux, croisant ses bras, la jeune Harries ne savait plus quoi faire pour se calmer.

  ~Ian ... -W est rentré chez moi pendant que j'étais sous la douche et vient de me menacer de recevoir le même châtiment que cette jeune femme. Je ne sais pas quoi faire. Prévenir la police, ne rien faire, comme si rien ne c'était passé. Juste le fait de te l'avoir dit m'angoisse. Je n'ai pas envie que tu sois mêlé la dedans. Je n'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose par ma faute ! Si moi je dois mourir alors tant pis, mais que quelqu'un d'autre meurt juste parce qu'il est au courant ... Je peux pas. Alors s'il te plait Ian, au final, peut être que ton aide n'est pas une bonne idée...




I don't know why he's with me, I only brought him trouble since the day he met me. If I was him, by now I would have left me, I would have walked away. Cause when you're in too deep you wake up when it's too late, you've fallen in love in the worst way and if you don't go now then you'll stay cause I'll never let you leave, never let you breathe. if you're looking for heaven, baby it sure as hell ain't me ► Between love and hate, I don't know ...  
Revenir en haut Aller en bas

membres

Ian Huston
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 22
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 24/08/1996
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 15/03/2013
☇ MENSONGES : 615
☇ JEU A LA : Troisième personne
☇ AVATAR : Colton Haynes




MessageSujet: Re: Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) EmptyLun 17 Mar 2014 - 17:39

Outch. Il l’avait eu. Sur le coup le jeune home regretta ses paroles, finalement, ce n’était pas très classe de sa part, et pour quelqu’un qui se revendiquait classe à longueur de journée… Elle l’avait mal pris, tout ce qu’il venait de dire allait lui rester au travers e la gorge, ça, il en était certain. Il ferma les yeux, s'attendant à  un flots d'insultes mais rien ne vint. Elle était "d'accord", et quelque part, Ian voulu faire machine arrière sauf qu'il était trop tard. Puis Ian la vit se rapprocher, s'asseoir sur le bord de son lit et tout balancer. Ce n'était pas exactement ce à quoi il s'attendait mais... Voilà, c'était donc cela qu'elle refusait de lui dire quelques minutes plus tôt ? Qu'elle voulait à tout pris lui cacher ?

Inutile de dire qu’Ian était quelques peu... bouleversé. Oui, jamais il n'avait vu une personne aussi visé par -W, lui-même n'ayant jamais reçus une telle chose chez lui. Et -W était rentré chez elle ! C’était le comble, et Ian n'imaginait pas la peur qu'elle avait du avoir en s'en apercevant. Le jeune homme se demanda si la jeune femme pourrait redormir chez elle ce soir. Il devait bien l'avouer c'était troublant. Il se demanda aussi si elle était la seule à avoir reçus quelque chose de ce genre à son domicile. Et puis pourquoi elle ? Était-elle spécial ? Les questions se bousculaient dans la tête du jeune homme qui tentait d'y voir plus clair. Il lui prit sa main, ravalant sa salive, essayant de garder son calme. Il comprenait à présent son attitude. Oui, il comprenait. Et son angoisse était parfaitement justifiée, que faire dans un tel cas ?

La police ? -W est malin, et puis, ici, dans cette foutue ville -il avait élevé le ton - tout le monde est la proie de ce -W. C'est son terrain de jeu. Je... j'avoue ne pas savoir quoi faire.

Il marqua une légère pause. Ce qu'elle avait dit en suivant le touchait beaucoup. Malgré toutes les crasses qu'il lui avait faites elle tenait quand même encore à lui. Mourir ? Oui, -W était dangereux, ils en avaient tous eu les preuves, ici, à Lakeview. Ce –W pouvait provoquer la mort, un incendie, il ou elle était dangereuse. Il était là, dans cette ville. Tous les matins il partait sans aucun doute au boulot comme tout le monde, il souriait à ses voisins, fêtait la fête des quartiers avec des gens qu’il côtoyait tous les jours et après, derrière leur dos, le masque tombait. Il revêtait alors un habit sobre et les menaçait en permanence. Pourquoi ? Est-ce que cela l’amusait-il vraiment ? Ian se demandait quel type de personne il fallait être pour faire souffrir tant de gens. Même lui n’en aurait pas été capable.

Non mais je ne t’en veux pas. Tu sais j'ai déjà reçus des messages de -W, je suis toujours entier ! On va essayer de comprendre ensemble. Une affaire pour Ian et Isabelle ! Pourquoi toi ? Si tu as la photo, oui, je pense qu'on pourrait quand même l'amener au poste, même si je doute qu'ils puissent y faire quelque chose... Et on ne va pas mourir enfin ! Tant qu'on ne fait pas barrage à ce maudit -W on ne risque rien. Et si l'envie nous prend de le faire, nous le ferons, mais de manière à ce qu'il ne voit rien venir. On l'aura et un jour cette ville aura sa revanche.

Très fier de son discours, il se redressa dans son lit d’hôpital. Bon pour le moment ils n’avaient pas grand-chose, mais il faisait confiance à sa nouvelle partenaire pour la suite.


» Ian ▬ La vérité existe, on n'invente que le mensonge. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) EmptyVen 2 Mai 2014 - 10:43

« Bonjour,
Nous avons constaté que le sujet suivant n'a pas reçu de réponse depuis un moment, nous vous laissons jusqu'au 20 mai sinon, le sujet sera verrouillé.
Merci de votre compréhension. »
Revenir en haut Aller en bas




Je te regarde
Contenu sponsorisé
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2) Empty

Revenir en haut Aller en bas
Isabelle × Grâce à toi, j'ai beaucoup appris sur la vengeance... (part 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Isabelle Caro, ex-mannequin, anorexique, et morte
» Bureau d'Isabelle
» Isabelle
» Isabelle H. Wolfe
» Isabelle ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIARS :: Hôpital-