VOTEZ POUR NOUS.


www. top site top 50
www. top site perfect
www. top site best rpg
www. top site dreaming
www. top site obsession

La boîte à secrets

Les ragots de Lakeview ◗ voir le sujet

De ANONYMOUS
Je me demande souvent la logique de suivent les gens. Ils le savent pourtant qu'il est dangereux ce W alors pourquoi le provoquer avec leur réunion ?! C'est ma voisine qui m'en a parlé, elle a prévu d'y aller... Je pense vraiment que c'est une mauvaise idée. W risque de venir y faire un tour, c'est sûr !
De ANONYMOUS
A ce qu'on dit par chez moi, le jeune Foster aurait plusieurs petites amies. J'sais pas si c'est vrai mais c'est moche pour ces filles. Malgré tout, bien joué mon gars !
De JANE J. WELLINGTON
La petite nouvelle, Rebecca Hobbs, c'est un foutu spectacle à elle seule, bordel qu'elle me fait rire.
De MAXIMUS GOOD
D'abord il gifle les gamines, maintenant il hurle tout seul. Pas qu'entendre Tyee le sauvage brailler me dérange, mais ces espèces de grognements en russe, en finnois, je ne sais pas, ça commence à me les briser. S'il a le mal du pays qu'il rentre chez lui, ça fichera la paix à tout un quartier.
De TYEE H. L. DAENDELS
Ce que... C'est absurde ! Lizbeth est une amie, rien de plus, et je... Je voulais la voir. La nuit, en pleine rue. Il n'y a pas besoin d'un lieu pour trouver les gens à qui l'on tient.
De JOSH WILLIAMS
Si vous saviez tout ce que Anton entend et voit chez les Spencer. Le petit Chatwood il s'entend trop bien avec le nouveau locataire, ça l'air et il a vu des trucs dégueulasse, mais il a pas voulu m'en dire plus. Et c'est sans parler des engueulades entre la fille Spencer et ce sournois de Chatwood. Anton a du les séparer, mais il m'a dit qu'elle a une solide droite la fille de l’éleveur.
De MEREDITH LANDER
Si vous voulez mon avis, ils n'auraient pas du expédier la petite Chatwood chez les Spencer. Ils ont plus de 70 ans, c'est pas possible de laisser une telle furie chez de si braves gens. Rose voit tous les jours comment ils se font rabrouer par le fille.
De JOYCE RIPPER
Vous savez, celle qui se balade en limousine ? Ben je l'ai vu main dans la main avec le p'tit Chatwood. C'est quand même horrible, c'est la femme de l'autre Chatwood.
De HEATHER SPENCER
Quoi ? Comment ça je suis sexy en dessous érotique ? Non, j'ai rien fait de sexuel à Lizbeth... à part en parler...
De LINUS CHATWOOD
Quoi ? Lady en dessous affriolant ?

intrigue n°3



 
Rejoignez notre page facebook ♥️♥️

 

 Non, je ne suis pas votre criminel~ Manuela T.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

membres

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 23
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 12/02/1995
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 08/09/2013
☇ MENSONGES : 136
☇ JEU A LA : Mixte
☇ AVATAR : Ian Joseph Somerhalder




MessageSujet: Non, je ne suis pas votre criminel~ Manuela T. Sam 2 Nov 2013 - 7:23

Non je ne suis pas votre criminel →


Manuela & Kristian
★★★★★★


Ce matin, une lettre. Vraiment je n’ai pas assez de problèmes pour recevoir une lettre de la police de Lakeview. Je ne sais pas même pourquoi ils m’ont convoqué. J’ai juste rendez-vous pour hmmm … 11heure ce matin. Pourquoi ces abrutis veulent-ils me voir ? Je n’ai pas volé de voiture récemment et pour une fois, on pourrait même dire que mon caractère a été irréprochable ces derniers mois depuis que je suis ici. Je me dégoute même peut-être un peu. Je n’aperçois plus Kate, la raison même pour laquelle je m’étais rendue ici, je ère dans les rues. Je dois faire deux jobs pour payer mon appart. Je ne vois pas pourquoi j’aurais quelque chose à me reprocher ces temps-ci ! Peut-être des suspicions à mon compte ? Oh et puis ils me font rire avec leur formules toute faite « Cordialement » ; en fait, ils sont très contents que je me rende au commissariat ; « on va vous mettre en garde à vue monsieur mais, on met les formes tout de même, histoire que ça passe pas trop mal ». Mais ils sont vraiment idiots ou c’est moi qu’ils prennent pour un idiot ?!! Je vais leur montrer leur « cordialement » où ils peuvent se le mettre !! Tous assis à un bureau à manger en feuilletant des dossiers et à envoyer des contraventions. Génial le métier de flic non ?

Ce bâtiment est froid, les gens y passent sans un mot, sans un regard. Il y a une femme qui pleure avec un policier essayant de la consoler. Je pense vraiment que je vais passer une excellente journée ici moi ! Je m’assois dans une sorte de salle d’attente. Les minutes sont longues. Comme lorsqu’on attend chez un médecin quand on est gosse. Et aller chez le médecin ce n’est vraiment pas ce que je préférais. Enfin, attendre ici ; ce n’est pas le rêve non plus. Les gars sentent l’alcool, et les policiers te regardent comme si tu avais commis un crime atroce. Je regarde ma montre … 11h45. Ils se foutent vraiment de ma gueule je crois. Ils croient vraiment que nous on a que ça affaire de les attendre des heures pour quelque chose de, j’imagine totalement inutile et sans intérêt. Un gars un peu... Bizarre semble agité près de moi. Il rompt alors le silence et me demande, ce que je fais là ; il ajoute qu’il a frappé avec un couteau son voisin qui l’a menacé d’appeler la police s’il n’arrêtait pas son bruit incessant la nuit. Il me regarde, espérant un retour de ma part. Je lui souris d’un air indifférent, et fais comme si il ne m’avait jamais rien demandé.

Il est 12h05. S’en est assez ; ils m’ont assez fait attendre. Je me lève et c’est alors qu’un homme se rend près de moi et m’accompagne vers un bureau. Je n’ai même pas eu le temps de réfléchir ni de parler. Il ouvre la porte du bureau et me demande alors d’entrer. C’est une femme qui est assise de l’autre côté du bureau. Je m’assois en face d’elle, ne sachant toujours pas ce que je fais dans ce commissariat. Etrange journée.




 


"Ce n'est pas en elle mais en moi, que je trouve tout ce que j'y vois"
♥ ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

membres

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 28
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 23/01/2013
☇ MENSONGES : 986
☇ JEU A LA : Troisième
☇ AVATAR : Georgina Haig




MessageSujet: Re: Non, je ne suis pas votre criminel~ Manuela T. Lun 25 Nov 2013 - 23:21

On a tous ce petit côté sombre en nous. Celui qu'on fait tout pour cacher aux autres et à nous même parce qu'accepter sa seule existence changerait définitivement la manière dont les gens nous vois.
Non, non je ne suis pas votre criminel
Ce qui a de plus chiant quand on enquête sur des meurtres ayant eu lieu il y a plusieurs années c’est que souvent on doit reprendre les témoignages de toutes les personnes cités, des témoins, de ceux sur qui les soupçons avaient été porté. Il faut tout reprendre à zéro pour être parfaitement objectif dans l’enquête. C’est une chose que son partenaire lui avait clairement fait comprendre quand elle avait mit les pieds pour la première dans le département. Si on leur confiait ces enquêtes c’est parce qu’on voulait des gens au regard neuf et qui avait une manière différente de leurs prédécesseurs de voir les choses. C’est pourquoi elle se trouvait au poste très tôt ce matin à faire ce qu’elle avait fait depuis les trois derniers jours, des entrevues avec des gens relié au meurtre d’un pauvre type dans un parking d’un restaurant de fast food. On lui avait volé sa voiture, son argent et le plus important de tout, sa vie. C’était un père de famille qui n’avait jamais eu d’antécédent, mais qu’on soupçonnait fortement de faire parti d’un réseau de vole de voiture ou un truc dans le genre… franchement plus elle lisait le dossier moins elle avait l’impression que ceux qui avait mener l’enquête en avait quelque chose à faire de ce mec. S’il y avait bien quelque chose qui la désolait et la mettait en colère plus que tout c’était bien les flics qui semblait se foutre carrément des victimes. Ces hommes et femmes avaient toujours trop tendance à classer les affaires vite fais sans trop se poser de questions. Au final, le coupable se trouvait bien souvent sous leur nez. Ils l’avaient interrogé une fois voir même plusieurs fois sans jamais faire le lien. C’était enrageant surtout quand on le découvrait en reprenant l’affaire en question. Remettre en cause le boulot de collègue plus âgé et respecté par ses paires était rarement agréable. Surtout que dans la majorité des cas, ceux-ci faisaient tout pour donner des excuses bidon au pourquoi ils n’avaient pas pu à l’époque trouver le bon coupable. Manuela avait fait l’expérience dernièrement et du coup plusieurs enquêtes avaient été remises en cause comme le flic avait été un gros con qui ne pensait qu’à clore rapidement ces affaires.

Soupirant, elle nota les derniers mots que son dernier témoin lui avait fait part. Elle avait l’impression que la journée allait être longue et pénible, mais surtout remplis de gens qui soit ne se souviendrait de rien for probablement ou encore qui se montrerait aussi coopératif que pouvait l’être des gens ayant un dossier long comme son bras. Quel joie cette enquête franchement! Vive le monde de l’escroquerie en tout genre sérieusement! Ces gens étaient tous aussi bavards que des tombes et encore les tombes avaient tendance à en dire plus… elles avaient des noms alors qu’eux niaient presque le leurs. Bien souvent, Manuela devait faire face aux mêmes phrases répétitives ou aux mêmes mensonges. Et juste pour l’emmerder encore plus, elle avait un suspect qui tentait présentement de fuir la ville. Du coup, elle devait aller le chercher elle-même avant qu’il ne disparaisse définitivement. Heureusement, le mec était de loin une lumière et avait laissé derrière lui un tas de petits cailloux afin qu’il puisse mettre la main sur lui au final. Ce fut un véritablement délice de balancer cette ordure de première par une fenêtre parce qu’il avait décidé de ne pas se montrer très coopératif. Elle en avait marre de tous ces cons qui la prenaient de haut et pensaient que parce qu’elle avait l’air d’une petite chose fragile elle l’était vraiment. Grave erreur dans son cas! Quand il l’avait vu apparaître pour venir l’arrête, monsieur s’était mis à rire en disant que ce n’était pas une jolie minette comme elle qui le mettrait derrière les barreaux. Manuela n’avait pas pu s’empêcher de lui mettre un coup bien placer dans les parties et hop par la fenêtre. Une chance pour lui, ils étaient au premier étage et non pas au troisième. Bien entendu, il s’était plaint comme quoi elle avait fait preuve de brutalité policière avec lui, mais comme il avait tiré sur deux policiers au cours de son arrestation et en avait blessé un, les choses ne tournaient pas franchement en sa faveur. Heureusement pour elle! Sinon, la jeune femme se serait sans doute fait durement taper sur les doigts pour un tel geste envers un suspect.

Tout ça pour dire, qu’elle avait fini par prendre un retard monumental dans tout ce qu’elle aurait du faire aujourd’hui, les rencontres avec témoins ou anciens suspect y comprit. C’était vraiment un bousilleur d’horaire.  Elle passa les portes du commissariat avec presque une heure tapante de retard. Elle aurait de la chance si le mec qu’elle avait convoquée s’était pas tiré entre temps parce qu’il en avait eu marre d’attendre après elle. Manuela communiqua avec un autre agent qui bossait sur son étage en lui demandant s’il pouvait avoir la gentillesse d’aller chercher l’homme, s’il était toujours là bien entendu, pendant qu’elle allait cherché le dossier sur lui ainsi qu’un café. Elle avait bien de besoin après cet avant-midi et le méritait grandement surtout! Elle entra dans la salle d’interrogatoire vide et posa ces choses sur la table. Peu de temps après, la porte s’ouvrait laissant place à l’agent, qu’elle remercia d’un signe de tête, et de l’homme qu’elle avait fait convoquer. Manuela prit place d’un côté de la table l’invitant d’un geste poli de la main à prendre l’autre chaise.

« Monsieur Fenden, je tiens à m’excuser pour vous avoir fait attendre si longtemps et je vous remercie d’avoir patienté aussi longtemps. Je vais faire mon possible pour que notre conversation soit le plus rapide possible. Bien entendu tout dépendra de votre honnêteté à mes questions. »

Manuela fit une pause en le regardant droit dans les yeux les mains croisés devant elle. Puis, elle ouvrit le dossier qu’elle avait à sa droit et déposa deux photographie d’un homme devant lui.

« Si vous êtes ici c’est parce que vous aviez des liens étroit avec Scott Hayderman qui est mort le 7 avril 2011 dans un parking à l’est de la ville. J’aimerais donc savoir qu’elle était votre relation avec la victime, professionnel, amical ou pas. »

La jeune allait directement au but. Tourner autour du pot n’avait jamais été son genre et s’était pas utile avec des gens ayant un minimum d’expérience avec la police et leurs méthodes d’interrogatoire.

made by pandora.


the true familie never juge you, they love you for how you are.
Revenir en haut Aller en bas

membres

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 23
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 12/02/1995
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 08/09/2013
☇ MENSONGES : 136
☇ JEU A LA : Mixte
☇ AVATAR : Ian Joseph Somerhalder




MessageSujet: Re: Non, je ne suis pas votre criminel~ Manuela T. Ven 29 Nov 2013 - 15:09

Non je ne suis pas votre criminel →


Manuela & Kristian
★★★★★★



J’avais enfin pu entrer dans ce bureau, trop sombre, remplis de milliers de documents sans doute falsifiés pour la plupart par la police elle-même. Je connaissais bien la police, et si on en entend rarement parler, ce sont trop souvent eux qui corrompent les dossiers,  pour faire punir quelqu’un en particulier ou bien pour clore plus rapidement une affaire. Et c’est exactement comme ça que j’étais arrivé ici, moi qui ne connaissais absolument rien de cette ville, ils avaient dû avoir des informations sur mes vols et… m’avaient interpellé, et il donc serait plus simple de me rendre-moi coupable, moi qui n’avais volé qu’une voiture plutôt que le mec qui s’était sans doute enfuis à des centaines de kilomètres, le véritable « coupable » de la chose pour laquelle j’étais convoqué. Alors que j’entrais, la femme m’adressa d’un ton sec, presque autoritaire : « Monsieur Fenden, je tiens à m’excuser pour vous avoir fait attendre si longtemps et je vous remercie d’avoir patienté aussi longtemps. Je vais faire mon possible pour que notre conversation soit le plus rapide possible. Bien entendu tout dépendra de votre honnêteté à mes questions. ».
Avoir attendu presque deux heures dans cette salle d’attente avait été presque insoutenable. Cette femme avait de la chance que je ne sois pas parti par un excès d’ennui ! Elle était assise à son bureau les bras croisés. Elle semblait aussi heureuse que moi d’être dans cette pièce, cependant elle ne semblait pas vouloir découdre de cette affaire trop simplement. Je lançais alors d’un ton neutre : « Vous deviez penser que je n’avais que ça affaire… » . Non mais vraiment, dans la police les gens sont tous des incapables. Si leur rôle est de protéger la population avez-vous déjà vu un policier agréable ? Si l’on ne compte pas la fête nationale du pays évidemment ; quand ils sont en représentation ils ont toujours ce sourire faussement honnête au coin des lèvres. La lieutenante de police ouvrit un dossier. Ce devait surement être celui me concernant. Elle présenta deux photos devant moi, elles m’étaient entièrement indifférentes.
« Si vous êtes ici c’est parce que vous aviez des liens étroit avec Scott Hayderman qui est mort le 7 avril 2011 dans un parking à l’est de la ville. J’aimerais donc savoir qu’elle était votre relation avec la victime, professionnel, amical ou pas. »
Je ne le savais alors pas mais cette personne était donc surement morte à Lakeview. Enfin ceci paraissait tout de même assez logique étant donné que nous étions à la police de cette ville. Or, à cette époque je n’étais pas arrivé à Lakeview et habitais encore à New-York, je ne voyais donc pas pourquoi j’étais convoqué. Ils ont vraiment de drôles de manière de trouver leurs suspects dans cette ville. Je m’avançai près des photos et reconnu le mec à cause duquel j’avais été condamné à versé de grosses indemnités pour un vol de voiture. C’était la seule fois que j’avais été pris sur le fait, d’ailleurs en ramenant la voiture dans un parking, à New York, quelques mois avant la date de la mort de cet homme. Je dis alors à la femme assise en face de moi :
« Écoutez madame, je ne connaissais absolument pas ce monsieur … Scott. Alors quand vous dites « des liens étroits », je crois que l’on peut dire que c’est une hyperbole. Je ne vois pas pourquoi vous m’avez convoqué ici. Je ne vous serez d’aucune aide.». J’étais totalement décontracté, assis dans le fond de ma chaise. Il m’était déjà arrivé d’avoir trop poussé sur un homme mais … ici je n’avais rien à me reprocher. Si ce n’est de lui avoir volé sa voiture et d’avoir déjà était condamné pour ceci !!





 


"Ce n'est pas en elle mais en moi, que je trouve tout ce que j'y vois"
♥ ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

membres

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 28
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 14/01/1990
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 23/01/2013
☇ MENSONGES : 986
☇ JEU A LA : Troisième
☇ AVATAR : Georgina Haig




MessageSujet: Re: Non, je ne suis pas votre criminel~ Manuela T. Jeu 16 Jan 2014 - 16:39

On a tous ce petit côté sombre en nous. Celui qu'on fait tout pour cacher aux autres et à nous même parce qu'accepter sa seule existence changerait définitivement la manière dont les gens nous vois.
Non, non je ne suis pas votre criminel
Manuela s’était assise bien calmement devant l’homme malgré le fait qu’elle était toujours quelque peu énerver, bien que le mot était au final un peu faible, de sa journée jusqu’à présent. Les voyous aimaient pas les flics et bien temps mieux parce que ça allait dans les deux sens cette animosité. Elle avait sérieusement marre de ces mecs super matchos qui venaient lui cassés les pieds à tout vent quand elle leur montrait sa plaque. Merde, ils ne semblaient jamais la croire quand elle disait être flic et personnellement la jeune femme ne comprenait absolument pas pourquoi elle avait toujours le droit à ce genre de réaction avec eux. Présentement, elle espérait pouvoir fermer son cas le plus vite possible pour aller prendre une douche et dormir plus de deux heures. La jeune femme voulait bien croire que le poste était en manque de flic, mais merde, elle n’était pas là pour prendre la place de tout le monde quand un tombait malade ou ne pouvait pas se présenter à son poste. Ce petit détails ne faisait qu’augmenté son énervement encore plus, mais aussi lui causait de courte nuit depuis un certain temps maintenant. Manuela savait parfaitement qu’à cause de ces antécédents peu reluisant, bien que moins pire que certains autres flics dans le coin, frappé un officier supérieur ce n’est pas si mal que ça surtout si c’est un véritable connard au bout de la ligne. La jeune femme leva les yeux du dossier qu’elle avait devant elle. Simplement par l’attitude de l’homme assis en face d’elle, Manu savait que se serait un interrogatoire de merde. Il ne semblait pas vraiment être du genre très coopératif et comme il avait entendu un long moment, elle se doutait qu’il serait agréable à son encontre.

« Vous deviez penser que je n’avais que ça affaire… »

Les mots qu’il prononça après qu’elle se soit présenter lui donna envie de soupirer et jurer. Elle le fit intérieurement avant de lui répondre. Manuela garda son calme alors qu’elle le regardait toujours fixement.

«Vous pourrez aller vous plaindre de mon retard à la cellule 3B. Il n’était pas très coopératif.»

Elle lui offrit un sourire en quoi faible alors qu’elle parlait. D’une certaine manière, elle voulait lui faire passer un message très clair par ces paroles. La jeune femme voulait lui faire comprendre qu’elle n’entendait pas rire et encore moins perdre son temps avec lui alors dans son intérêt personnel, il serait mieux de coopéré pleinement et sagement. Manu n’était pas reconnu pour sa douceur, mais elle était aussi connue pour ne pas se laisser marcher sur les pieds par les petits caïds qui se croyaient les plus forts. Personne ne l’emmerdait et encore moins dans un de ces mauvais jours.

« Écoutez madame, je ne connaissais absolument pas ce monsieur … Scott. Alors quand vous dites « des liens étroits », je crois que l’on peut dire que c’est une hyperbole. Je ne vois pas pourquoi vous m’avez convoqué ici. Je ne vous serez d’aucune aide.»

Elle le regarda un long moment en silence les mains devant elle et plier dans un calme absolu le visage parfaitement impassible. Finalement, la jeune femme tira d’autre photo qui montrait cette fois la victime avec l’homme en face d’elle. Manuela les déposa devant lui toujours en silence. Une fois chose faite, elle prit la parole.

« Donc Scott n’est pas l’homme à cause de qui vous avez quelques ennuies? Mes sources sont pourtant plus que fiable sur ce point. Vous n’étiez pas en très bon terme, mais ce n’est pas vous qui m’intéresse. Je sais que vous n’avez rien à vous reproché, mais il est fort possible que vous sachiez qui a tué se père et mari. Ce que vous faites pour gagner votre vie, légale ou non, je n’en ai rien à cirer. Ce que je veux savoir c’est le nom de l’autre type qui a eu des ennuis à cause de Scott. Donnez-le-moi et je vous laisse partir. Rester silencieux, et je suis certaine que le psycho alcoolo de la cellule 5C sera heureux d’avoir de la compagnie cette nuit.»

Elle lui offrait le choix et espérait seulement qu’il le prenne la voit facile. S’il décidait que non, et bien, Manuela était bien prête pour le faire craquer après tout, elle excellait dans ce domaine. L’enquête trainait déjà depuis trop longtemps alors par le temps de prendre des pincettes et être gentille. De toute manière ce genre de type ne valait la peine qu’elle dépense son énergie à faire le bon flic tout doux, tendre et sympathique. Cet homme semblait tellement décontracté comme si rien ne le touchait et bien qu’elle savait qu’il était parfaitement innocent, ce genre d’attitude la fichait en boule sincèrement et s’il voulait jouer, il trouverait preneur. Cependant, il se casserait la figure avec elle.

made by pandora.


the true familie never juge you, they love you for how you are.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Non, je ne suis pas votre criminel~ Manuela T. Ven 2 Mai 2014 - 10:58

« Bonjour,
Nous avons constaté que le sujet suivant n'a pas reçu de réponse depuis un moment, nous vous laissons jusqu'au 20 mai sinon, le sujet sera verrouillé.
Merci de votre compréhension. »
Revenir en haut Aller en bas




Je te regarde
Contenu sponsorisé
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Non, je ne suis pas votre criminel~ Manuela T.

Revenir en haut Aller en bas
Non, je ne suis pas votre criminel~ Manuela T.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis à votre disposition si un défi vous démange~
» Je suis innocente, votre honneur ! | PV Genki.
» Les enfants, je suis votre nouvelle maîtresse...
» [Sondage] Quelle est votre plus grosse phobie ?
» Bonjour, je suis l'amante de votre fille [Alicia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIARS :: Police Department-