VOTEZ POUR NOUS.


www. top site top 50
www. top site perfect
www. top site best rpg
www. top site dreaming
www. top site obsession

La boîte à secrets

Les ragots de Lakeview ◗ voir le sujet

De ANONYMOUS
Je me demande souvent la logique de suivent les gens. Ils le savent pourtant qu'il est dangereux ce W alors pourquoi le provoquer avec leur réunion ?! C'est ma voisine qui m'en a parlé, elle a prévu d'y aller... Je pense vraiment que c'est une mauvaise idée. W risque de venir y faire un tour, c'est sûr !
De ANONYMOUS
A ce qu'on dit par chez moi, le jeune Foster aurait plusieurs petites amies. J'sais pas si c'est vrai mais c'est moche pour ces filles. Malgré tout, bien joué mon gars !
De JANE J. WELLINGTON
La petite nouvelle, Rebecca Hobbs, c'est un foutu spectacle à elle seule, bordel qu'elle me fait rire.
De MAXIMUS GOOD
D'abord il gifle les gamines, maintenant il hurle tout seul. Pas qu'entendre Tyee le sauvage brailler me dérange, mais ces espèces de grognements en russe, en finnois, je ne sais pas, ça commence à me les briser. S'il a le mal du pays qu'il rentre chez lui, ça fichera la paix à tout un quartier.
De TYEE H. L. DAENDELS
Ce que... C'est absurde ! Lizbeth est une amie, rien de plus, et je... Je voulais la voir. La nuit, en pleine rue. Il n'y a pas besoin d'un lieu pour trouver les gens à qui l'on tient.
De JOSH WILLIAMS
Si vous saviez tout ce que Anton entend et voit chez les Spencer. Le petit Chatwood il s'entend trop bien avec le nouveau locataire, ça l'air et il a vu des trucs dégueulasse, mais il a pas voulu m'en dire plus. Et c'est sans parler des engueulades entre la fille Spencer et ce sournois de Chatwood. Anton a du les séparer, mais il m'a dit qu'elle a une solide droite la fille de l’éleveur.
De MEREDITH LANDER
Si vous voulez mon avis, ils n'auraient pas du expédier la petite Chatwood chez les Spencer. Ils ont plus de 70 ans, c'est pas possible de laisser une telle furie chez de si braves gens. Rose voit tous les jours comment ils se font rabrouer par le fille.
De JOYCE RIPPER
Vous savez, celle qui se balade en limousine ? Ben je l'ai vu main dans la main avec le p'tit Chatwood. C'est quand même horrible, c'est la femme de l'autre Chatwood.
De HEATHER SPENCER
Quoi ? Comment ça je suis sexy en dessous érotique ? Non, j'ai rien fait de sexuel à Lizbeth... à part en parler...
De LINUS CHATWOOD
Quoi ? Lady en dessous affriolant ?

intrigue n°3



 
Rejoignez notre page facebook ♥️♥️

 

 Un faux pas de course.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Heather

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 35
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 01/05/1983
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 25/03/2013
☇ MENSONGES : 256
☇ JEU A LA : 1ère
☇ AVATAR : Teresa Palmer




MessageSujet: Un faux pas de course. Lun 13 Mai 2013 - 0:28

Karl & Heather
Un faux pas de course.


Une fois par semaine, je m'offre ce plaisir. Je vais me stationner au camping, puis je détache mon chien et nous allons courir dans le sentier dans la forêt. Quand la température et le sol me le permettent, je sors du sentier et je cours à travers le bois. Tous les jours, je cours avec Zeus, mais le reste de la semaine, c'est dans les rues autour. Le dimanche, c'est dans la forêt. Aujourd'hui, le sol est sec. Pas de problèmes, je peux sortir du sentier. Zeus devant, derrière et tout autour de moi, mais toujours près, je cours dans les feuilles mortes, tentant de voir devant moi le si le sol est accidenté ou non, deviner les obstacles avant que je ne pose le pied dessus. Je sais que c'est une course risquée, mais j'en ai parfois besoin. Mes parents ou Nigel savent toujours lorsque j'y vais et vers quelle heure je dois rentrer. Question de sécurité. C'est pas très prudent, mais ça m'amuse. Je fais tout de même attention, mais j'ai besoin d'un peu de risque.

Alors, je met toute ma concentration à courir et à éviter les obstacles, Je surveille Zeus du coin de l'oeil, parce que bien que je sache qu'il n'ira pas trop loin, je préfère le garder tout près. Et moi, je me fatigue tranquillement. Habituellement, je cours 20 minutes à 30 minutes intensément, puis je m'accorde un peu de repos et je rentre tranquillement. Mais le retour de Linus m'agace. J'aurais du être ravie de le voir rentrer, mais ce n'est pas le cas. Il n'a jamais été très enthousiaste, mais il est carrément déplaisant. Et ça me trouble, ça m'agace, ça me contrarie. Je dois évacuer cette contrariété, cette énergie négative que j'accumule depuis quelques jours, voir semaine. Alors je pousse mon énergie à fond et je ne m'arrête pas aussitôt que je commence à fatiguer. Et ce n'est pas bon, parce que je me suis trop poussée et je fais un faux pas dès que je remet un pied dans le sentier.

Je ne me blesse pas, je ne me claque pas de muscles, ni n'en froisse, mais le gravier et la terre qui frotte contre la peau, ça ne fait jamais du bien. Je me redresse et reste assise sur le sol. Je dois me reposer un peu. Je prend le temps de souffler et je tente de retirer les minuscules pierres et la terre des paumes de mes mains et de mes genoux, sans parler des éraflures sur ma jambe et mes bras. Bon sang, j'ai été conne sur ce coup là. J'aurais pu me blesser plus sérieusement. Heureusement, ce n'est pas le cas, mais je suis dans un sale état. Je reste assise un moment, Zeus trottinant autour de moi, et je prend le temps de boire d l'eau, juste un peu, le temps de cesser de souffler. Quand ma respiration a reprit sa fréquence normale et que Zeus s'assoit à côté de moi, je prend ma collation, question de me donner un peu de sucre et d'énergie, parce qu'il faut bien que je rentre. Mes éraflures brûlent, mais je vais bien tout de même. J'ai oublié mes contrariétés et l'exercice m'a apaisé. Faudra que je nettoie mes éraflures une fois rentrée.


Heather Sabrina Spencer

You can't have my heart
And you won't use my mind but
Do what you want with my body
You can't stop my voice cause
You don't own my life but
Do what you want with my body
Do what you want, don't stop, let's party
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Un faux pas de course. Lun 13 Mai 2013 - 5:27

Il faisait beau ce jour-là. Et pour une fois, Karl avait son Week end de libre ! Et étant dimanche, autant dire qu’il en avait déjà bien profité ! Le vendredi soir, a qui boira le dernier verre ? Le samedi soir, combien de filles finiront dans son lit ?...Et le dimanche ? Et bien il le donna pour sa passion : Le sport. Karl n’était en ville que depuis peu de temps, et ce fut une raison suffisante pour lui donner l'envie d’aller faire un petit jogging du côté de la foret. D’après plusieurs sources, ce petit coin semblait tranquille et loin de tout, donc pourquoi ne pas en profiter ?

Karl était habillé d’un simple t-shirt gris, ainsi qu’un jogging. Rien de bien charmeur à son habitude, pourtant il n’y pensait pas. A vrai dire il était surtout venu ici pour se changer les idées. Courir sous un nouvel air, avec comme seul paysage des arbres, Karl n’aurait pu rêver mieux.
Lorsqu’il arriva sur les lieux, son premier geste fut de lancer son MP3, écouteurs sur les oreilles avec une de ses musiques favorite « TNT» de ACDC. Elle n’avait rien de bien exceptionnel d’un point de vue sentimental, pourtant elle réussissait à lui donner un certain peps lorsqu’il s’agissait de donner les derniers efforts de la course.

Et se fut doucement, qu’il se lança alors, pour une bonne séance de 30minutes.
Il y avait plusieurs sentiers sur le site, et à vrai dire, Karl ne savait pas du tout où il allait. Son instinct sportif et aventurier le forçait même à prendre des petits chemins semés d’embuches.

« Rien de tel pour raffermir les mollets ! » Pensa-t-il d’un petit sourire.

Pourtant et alors qu’il courait, quelque chose le fit doucement ralentir sa course. Ou plutôt quelqu’un… Karl ne mit que très peu de temps à reconnaitre les belles courbes d’une femme. Pourtant, il gardait toujours cet air sceptique. Que foutait-elle assise ici ?!
Son premier geste fut de retirer ses écouteurs en éteignant son MP3, avant de finalement commencer à s’avancer vers la jeune femme.

-Hey ! Bonjour vous avez un problème ?

Karl était maintenant proche, et surtout face à cette femme. Il lui fit un petit sourire, pourtant lorsqu’il vit toutes ses éraflures, un regard inquiet se mit en place, avant qu’il ne vienne finalement à s’agenouiller près d’elle pour regarder les plaies d’un peu plus près. Ce n’était pas le genre de salutation pour deux étrangers, mais après tout il était médecin.

-Aie ! Vous vous n’êtes pas loupée !
Revenir en haut Aller en bas

Heather

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 35
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 01/05/1983
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 25/03/2013
☇ MENSONGES : 256
☇ JEU A LA : 1ère
☇ AVATAR : Teresa Palmer




MessageSujet: Re: Un faux pas de course. Lun 13 Mai 2013 - 8:23

Karl & Heather
Un faux pas de course.


C'est Zeus qui me met la puce à l'oreille, sans mauvais jeu de mots. Sagement assis côté de moi, c'est lui qui tourne la tête vers un bruit que lui seul entend. Mais bientôt, j'entends moi-aussi. Des pas de jogging. Quelqu'un cours également. Ce jour-ci, cette heure, et dans ce coin-ci, c'est plutôt rare. J'ai justement choisit le dimanche pour être tranquille, les gens aiment pas trop quand on cours dans la forêt. Ils aiment pas trop qu'on cours dans les sentiers non plus, comme si la course devait être réservée à l'asphalte.

Rapidement, les pas s'accompagnent de la carrure d'un homme. Je pose le bras sur Zeus, pour éviter qu'l s'élance, question d'aller voir qui c'est. Je me serais contentée de voir le type poursuivre sa course sans s'arrêter, mais il n'est même pas vis-à-vis moi qu'il retire déjà ses écouteurs. Oh bon sang. Il m'interroge. J'hausse les épaules et je lui offre un de mes sourire étincelant qui signifie que je vais bien, très bien.

- Bonjour. Euh... non, pas vraiment de problèmes, juste une malencontreuse chute.

D'ailleurs, je vois à son air qu'il a vu qu'effectivement, je me suis plantée. Le regard qu'il me jette est parfaitement clair. Totalement clinique. Il s'agenouille et observe mes éraflures, je jette un coup d'oeil à Zeus, qui reste stoïque, mais qui pourtant approche le museau pour renifler l'étranger.

- Zeus. Un seul mot et il cesse. Mon berger allemand est si docile. Vous, vous êtes médecin. Faut pas s'en faire, que des égratignures pas encore nettoyée. Je me suis rien brisé et mes muscles vont bien. Enfin, pour le moment, demain matin, on verra. J'hausse les épaules, comme quoi, ça va, et je continue de sourire. Et de parler, évidement, je suis toujours très bavarde. Le pire, c'est que j'ai abîmé ma camisole. Le reste, ça va se soigner. Je prenais juste un moment pour me reposer, j'ai peut-être poussé un peu ma course. Ça va sans dire, je ne me plante jamais, ou presque, visiblement. Heureusement, c'est en revenant sur le sentier que je me suis prit les pieds, dis-je en désignant les évidences de glissade sur le bord du sentier.


Heather Sabrina Spencer

You can't have my heart
And you won't use my mind but
Do what you want with my body
You can't stop my voice cause
You don't own my life but
Do what you want with my body
Do what you want, don't stop, let's party


Dernière édition par Heather S. Spencer le Lun 13 Mai 2013 - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Un faux pas de course. Lun 13 Mai 2013 - 10:11

Que fait une femme assise sur un sentier, au milieu d'une forêt déserte ? Voilà très certainement le genre de question qu’on ne prend pas au sérieux. Il faut dire que cela n’arrive pas tout les jours. Pourtant et cette fois, Karl en croisa une. Et autant dire qu’elle avait un certain charme.
Son premier geste fut de retirer ses écouteurs en éteignant son MP3, avant de finalement commencer à s’avancer vers la jeune femme.

-Hey ! Bonjour vous avez un problème ?


Il lui fit un petit sourire, pourtant lorsqu’il vit toutes ses éraflures, un regard inquiet se mit en place, avant qu’il ne vienne finalement à s’agenouiller près d’elle pour regarder les plaies d’un peu plus près. D’après ses dires, la raison en serait une chute…Autant dire normal qu’elle soit dans cet état. Ils n’étaient pas sur de la simple terre, mais sur du gravier bien vicieux par ses cotés limant.

Il y avait un chien tout près d’elle. Un magnifique berger allemand. Karl avait toujours aimé ces bêtes. Les plus fidèles de l’homme ! Autant dire bien l’opposé de ce qui le caractérisait.
Ce chien s’appelait donc Zeus. Plutôt mignon. Il fit un sourire à ce petit compagnon tout en lui caressant la tête en guise de salutation. Pourtant son instinct de chirurgien revint bien vite dans la course. Auscultant les blessures, il vérifiait que rien de grave ne pointait le bout de son nez, alors que la femme expliquait le récit de toute cette histoire.

Elle s’entrainait donc ? Une sportive ? Intéressant… Pensa-t-il avant de finalement répondre à son tour, d’un ton amical.

-Et bien oui en effet. Je suis super médecin, et je suis venue secourir une belle femme en détresse. rigola-t-il avant de reprendre Et oui comme vous dites, juste des égratignures ! Sa risque de piquer cette nuit, mais au moins vous êtes sauvée de l’amputation !

Karl avait toujours tendance à relativiser la situation en parlant d’un air quelque peu taquin. Il ne se moquait pas non, loin de là. Il aimait juste rassurer ses patients, et pour le coup cette fille, dans un moment de détente.
Souriant doucement, il reprit pourtant bien vite, tout approchant une de ses main vers la femme.

- Karl… Mais vous pouvez aussi m’appeler Superman ! Enchanté.
Revenir en haut Aller en bas

Heather

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 35
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 01/05/1983
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 25/03/2013
☇ MENSONGES : 256
☇ JEU A LA : 1ère
☇ AVATAR : Teresa Palmer




MessageSujet: Re: Un faux pas de course. Lun 13 Mai 2013 - 12:46

Karl & Heather
Un faux pas de course.


Dans le mile. Pas de doutes, je suis douée pour reconnaitre le métier des gens. Enfin, surtout parce que celui là c'est occupé de voir si mes blessures étaient graves avant même de me regarder. C'est plutôt divertissant. L'homme caresse Zeus, qui lui ne semble pas inquiet. Il est calme et tranquille. Comme moi en fait, alors c'est que tout va bien. Il est gentil, sympa, il ne fait aucun commentaire au fait que la course hors sentier, c'est dangereux. Je lui en suis reconnaissante, même si il ne se doute probablement pas que ça m'agace qu'on me dise que quelque chose que je fais est dangereux. Je le sais, mais si je le fais c'est que j'ai évalué que les risques étaient ok. Bref.

- Demoiselle en détresse ? Bon sang, vous venez de perdre tout le bien que je pensais de vous. dis-je, en souriant tout de même.

Je souris également lorsqu'il prétend que ça risque de piquer cette nuit. Ouais, il a raison, ça va effectivement piquer et bruler tpute la nuit. Et c'est sans parler de la raideur demain matin. Bon je dois avouer que cette chute n'est pas une bénédiction.

- Je serai sauvé de l'amputation si ça ne s'infecte pas, dis-je, réaliste, mais surtout pour le provoquer un peu.

Je lui dois bien ça, il m'a qualifié de demoiselle en détresse après tout ! Il me tend la main et se présente. Je louche sur sa main et lui montre la paume des miennes, joliemment écorchées. Je vais quand même pas lui mettre du sang partout sur les mains. Il a beau me considérer comme étant en détresse, je vais pas l'ensanglanter. Et ce serait douloureux pour moi.

- Je crois pas que la poignée de main soit recommandée. Mais je suis également enchantée. Hetty. Lui, c'est Zeus. Je vais vous appeler Batman, si ça ne vous dérange pas, c'est parce que vous êtes arrivé en courant et Superman, il vole, lui.

À moins qu'il me montre son costume bleu sous son t-shirt, alors là je reconsidérerai. Bon il faudrait bien que je me relève question de voir si j'arriverai à courrir à nouveau. Le stationnement du camping est encore à quelques kilomètres et ce sera moins long à la course, ou du moins en joggant, qu'en marchant.

- Vous ne venez pas souvent courir par ici. Ce sentier n'est pas le mieux entretenu. Vous auriez du prendre par la droite au départ. Et je me relève, non sans grimacer à cause de mes paies que brulent. C'est pas un sentier de course, c'est un sentier de marche. Même Batman doit faire attention.

Je me frotte les mains, doucement, en grimaçant encore. Sur place, je sautille, question de voir si je peux me remettre au jogging ou si je marche. Ça semble aller.

Vous êtes au début de votre jogging ou à la fin ?



Heather Sabrina Spencer

You can't have my heart
And you won't use my mind but
Do what you want with my body
You can't stop my voice cause
You don't own my life but
Do what you want with my body
Do what you want, don't stop, let's party
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Un faux pas de course. Jeu 16 Mai 2013 - 12:02


-Et bien oui en effet. Je suis super médecin, et je suis venu secourir une belle femme en détresse. rigola-t-il avant de reprendre Et oui comme vous dites, juste des égratignures ! Sa risque de piquer cette nuit, mais au moins vous êtes sauvée de l’amputation !

Karl avait toujours tendance à relativiser la situation en parlant d’un air quelque peu taquin. Il ne se moquait pas non, loin de là. Il aimait juste rassurer ses patients, et pour le coup cette fille, dans un moment de détente.

La réponse de la jeune femme, le fit néanmoins sourire de plus belle. Elle ne semblait pas apprécier son petit jeu à première vue, et cette réaction ne put que l’intéresser d’avantage sur cette jolie blonde. Karl était un amateur de femme. Et bien qu’il ne fût pas venu dans les bois pour séduire, une envie d'en connaître un peu plus s’installa en lui.

-Un coup de désinfectant en rentrant et sa devrait aller. Sa serait dommage qu’une si jolie fille comme vous perde un membre.

Karl profita de cette phrase pour reluquer son interlocutrice. Une manière pour lui de dire joliment qu’elle n’est pas désagréable à regarder.
Souriant doucement, il reprit pourtant bien vite, tout en approchant une de ses mains vers la femme.

- Karl… Mais vous pouvez aussi m’appeler Superman ! Enchanté.

Un geste plutôt idiot et qu’il comprit bien vite lorsqu’elle en vint à lui montrer la paume d’une de ses mains. Retirant la sienne en faisait un hochement de tête en guise de salutation, il garda son côté souriant tout en répondant.

-Dans ce cas, ravi de vous rencontrer Hetty. *fixe le chien* Et toi aussi Zeus !

Karl ne mit que peu de temps à comprendre qu’Hetty était le diminutif d’Heather. Autant dire un très joli nom qui ne courait pas les rues. En effet, le chirurgien avait rencontré des centaines de femmes dans sa vie. La majorité s’appelait Mary ou encore Sarah, mais Heather…C’était bien la première fois qu’il en croisait une.

Il la regarda se lever, alors qu’elle reprenait parole. Apriori, Heather était une connaisseuse des lieux. Voilà qu’elle argumentait sur la dangerosité de ce sentier, et il ne put s’empêcher de lâcher un petit sourire taquin. Après tout s’était-elle-même qui était tombé.

-Batman était en mission de reconnaissance ! Non sérieusement, je courrais juste sans vraiment réfléchir où j'allais. J'écoutais mon intuition ! Et apparemment elle ne m’a pas joué de tour.
*lui lance un clin d’œil*. Si je n’étais pas venu par ici, vous auriez pu mourir à cause des bêtes qui ne rodent pas loin.

Karl avait toujours eu une imagination débordante. Déjà petit, il imaginait des dimensions parallèle avec des Kellog’s mutant. Donc autant dire que l’histoire de Batman, lui donnait un large panel de phrases totalement inutiles et sorties de son imaginaire débordant.

Il la regardait, et apparemment les blessures de la belle, ne semblaient pas lui faciliter la vie. Elle grimaçait. Autant dire normal. Elle ne s’est pas loupée. Pourtant et lorsqu’elle lui demanda si il était en début de Jogging, Karl ne put s’empêcher de mentir. A vrai dire il était en début de course, mais il se voyait mal la laisser ici.

-J’en suis à la fin. Je comptais commencer à retourner à ma voiture d’ailleurs… Vous voulez qu’on fasse le retour ensemble ? Si la douleur est trop forte, je veux bien vous prêter mon Batbras
( rapport à la Batmobile et la Batcave )

Karl savait que les voitures se garaient pour la plupart au même endroit. Donc sauf si elle voulait l’éviter, ils avaient forcement le même chemin à faire.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Heather

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W
☇ ÂGE RÉEL : 35
☇ DATE D'ANNIVERSAIRE : 01/05/1983
☇ A EMMÉNAGÉ LE : 25/03/2013
☇ MENSONGES : 256
☇ JEU A LA : 1ère
☇ AVATAR : Teresa Palmer




MessageSujet: Re: Un faux pas de course. Sam 18 Mai 2013 - 16:08

Karl & Heather
Un faux pas de course.


Ouaip, être épargnée de l'amputation est la meilleure chose qui soit. La réflexion n'est pas bête. Mais qu'est-ce que je ferais sans mes jambes ? Et même sans une ? J'adore courir et une amputation rendrait ma course matinale quelque peu mal aisée. Je devrais envoyer quelqu'un d'autre courir avec Zeus et cette idée ne me plait pas. J'aime courir avec mon chien. Nous courons ensemble depuis plus de 5 ans. C'est totalement égoïste.Je grimace à l'idée du désinfectant. Ce sera douloureux, je le sens. Mais bon, je n'ai pas vraiment le choix. Heureusement, ça ne saigne pas trop, c'est éraflé seulement en surface semble-t-il. Ou alors le sang est bloqué par les débris. Je verrai bien tout ça en rentrant. Ça devrait aller, j'arriverai à jogger sans problèmes, voir courir s'il pousse la course.

- Oh, je ne crains pas trop les bêtes, Zeus est avec moi, et il ne laisserait aucune bête me toucher. Et j'ai mon portable, dis-je en désignant mon dit portable, c'est justement pour les cas d'urgence.

Je jette un coup d'oeil à l'heure de ce fait. Ça va, je n'ai pas à me rapporter avant une bonne heure, ça me permettra possiblement de regagner la maison avant même de devoir me rapporter. Je suis prudente. Enfin, pas trop aujourd'hui, parce que j'ai vraiment poussé u peu trop loin ma ténacité dans une lieux un peu dangereux, mais j'allais payer ma témérité durant quelques jours, du moins jusqu'à ce que les plaies cicatrisent et là, j'aurai à vivre avec les gale sèches qui se fendillent. Bref, de la joie et du bonheur en perspective.

- Et puis, je ne suis pas assez mal en point pour ne pas être capable de rentrer chez moi. Je suis égratignée, je ne me suis pas brisé un os, ni froissé un muscle, lui dis-je, déterminée à lui montrer que même si j'ai mal, je ne suis pas une demoiselle en détresse. Je ne l'ai jamais été. Tout de même, ce n'est pas mon genre d'être si rébarbative. Il risque de me prendre pour une farouche féministe. Je ne le suis pas non plus. Alors je lui souris, pour ne pas qu'il se sente attaqué. Mais je veux bien un peu de compagnie pour le retour. Ça me permettra de penser à autre chose que la douleur. On verra en cours si j'aurai besoin de votre Batbras. D'un bref sifflement, j'appelle Zeus et je le place à ma gauche. Allez-y, je vous suis.

Je laisse Batdocteur s'élancer et je le laisse choisir entre la course et le jogging. S'il est en fin de course, il optera sans doute pour le jogging. Peu importe, j'arriverai à le suivre. Je suis fatiguée, mais de la course sur un sentier, il n'y a aucune difficulté là-dedans. Je viens de prendre 10 minutes pour récupérer, c'est bien assez. J'arrive rapidement à calquer mon pas au sien. Et après quelques dizaines de mètres de silence, un exploit pour ma part, quand je ne suis pas seule, je me dois d'engager la conversation.

- Vous n'êtes pas ici depuis longtemps, je connais presque tout le monde à Lakeview. Vous êtes quel genre de médecin ?

Non, je ne laisse presque jamais de silence, le silence me rend nerveuse.


Heather Sabrina Spencer

You can't have my heart
And you won't use my mind but
Do what you want with my body
You can't stop my voice cause
You don't own my life but
Do what you want with my body
Do what you want, don't stop, let's party
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Je te regarde
Invité
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Un faux pas de course. Dim 29 Sep 2013 - 9:15

Abandonné & verrouillé.
Revenir en haut Aller en bas




Je te regarde
Contenu sponsorisé
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Un faux pas de course.

Revenir en haut Aller en bas
Un faux pas de course.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti : Faux coupons, un site du PAM fermé à Pétionville
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» QUAND L'AGENT AGRICOLE ET LE FAUX INGENIEUR PIETINENT UN AGRONOME ETUN INGENIEUR
» Un faux pas, et voilà ! [PV Kagura] Hentaï
» "Il est difficile de démeler le vrai du faux." P.Thicknesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIARS :: Forêt-